Khaled remporte sa bataille judiciaire mais la paternité de « Didi » reste floue

Khaled remporte sa bataille judiciaire mais la paternité de « Didi » reste floue
Source : Lemonde.fr
19/05/2016 12:45

L’arrêt de la cour d’appel de Paris du 13 mai est un coup de théâtre heureux pour le « roi du raï », qui avait été condamné pour plagiat en première instance.

Le chanteur algérien Khaled a remporté vendredi 13 mai une manche décisive dans la bataille judiciaire qui l’oppose depuis des années à son compatriote Rabbah Zerradine, aussi connu sous son nom d’artiste Cheb Rabbah. Ce dernier accusait le « roi du raï » de contrefaçon pour la composition du tube international « Didi », revendiquant la paternité d’une chanson similaire intitulée « Eli Kan » sortie avant le titre de Khaled. Il a finalement été débouté par la Cour d’appel de Paris.

« Didi est connue dans le monde entier. Je l’ai portée avec toute ma force et ce n’est pas un inconnu qui va salir ma carrière », s’indignait mardi la star algérienne dans El Watan. Lancé comme un single de l’album éponyme Khaled (1992), le titre « Didi » est resté pendant vingt semaines en haut des hit-parades français. Un immense succès qui a lancé la carrière internationale de l’artiste oranais, avant même “Aïcha” (1996), écrite par Jean-Jacques Goldman. ...


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale