Le bilan des attentats de Barcelone ce vendredi matin

Le bilan des attentats de Barcelone ce vendredi matin
Source : lesinfos.ma
18/08/2017 11:20

Hier après-midi vers 17h, une fourgonnette a foncé dans la foule sur l’avenue Las Ramblas de Barcelone. Peu de temps après, une autre voiture faisait de même à Cambrils à 120km de là. Une explosion le matin dans un appartement à Alcanar serait également en rapport.

L’Etat Islamique a frappé hier le cœur de Barcelone et a laissé au moins 13 morts et plus d’une centaine de blessés dans l’attentat le plus grave que l’Espagne a connu. A 16h50, une fourgonnette s’est lancée vers une centaine de personnes qui se trouvaient à Las Ramblas. Les autorités locales ont confirmé qu’il s’agit d’un attentat coordonné. La police régionale de Catalogne a annoncé l'arrestation de deux hommes, un Espagnol et un Marocain, en lien avec l'attentat. Ces arrestations ont eu lieu dans deux localités éloignées respectivement de 100 et 200 km de Barcelone. En revanche, le conducteur du véhicule, un certain Driss Oukabir, marocain résident en Espagne qui a prétendument loué le véhicule, a pris la fuite et reste à cette heure ci toujours recherché.

Quelques heures plus tard, dans la nuit vers 2h du matin, une autre voiture a foncé sur la foule à Cambrils, ville touristique située à une centaine de kilomètres de Barcelone. Six civils et un policier ont été blessé mais l’intervention rapide de la police catalane a permis de les arrêter. Les 5 occupants de la voiture ont été tué lors d’une fusillade alors que certains d’entre eux portaient des ceintures d'explosifs même si nous avons appris que ces ceintures étaient des fausses, sans charge explosive active.
« Les terroristes présumés circulaient dans une Audi A3 et ont apparemment renversé plusieurs personnes avant de se heurter à une patrouille des Mossos d'Esquadra et une fusillade a commencé », a annoncé un porte-parole du gouvernement régional.

Une vidéo de la fusillade de Cambrils :

D’après les autorités, ces 2 évènements seraient liés et seraient même en rapport avec une explosion survenue jeudi matin dans une maison à Alcanar, toujours en Catalogne, qui a fait un mort. Selon une source policière, les habitants de la maison préparaient des explosifs à l'aide de bonbonnes de gaz.

À travers l’une de ses agences, l’Etat Islamique revendiqué hier la responsabilité de l’attentat de Barcelone. Les terroristes ont donc semé la terreur et le chaos qui se sont vite répandus, tout au long de la soirée, dans plusieurs parties du centre ville. Les artères principales de Barcelone ont été évacuées pendant que la police cherchait les auteurs de l’attentat.
Selon la Generalitat, le dernier bilan est de 13 morts et plus de 100 blessés. Ces derniers, de différentes nationalités, ont été répartis dans les hôpitaux de la ville. Les autorités ont demandé aux citoyens de rester à la maison, mais beaucoup d’entre eux ont décidé de sortir pour venir en aide aux victimes et donner leur sang. En effet, les hôpitaux ont été obligé d’informer de l’insuffisance du sang qu’ils disposaient et qui puissent répondre aux besoins de tous les blessés.

A son tour, le conseiller d’Intérieur, Joaquim Forn, n’a pas écarté la possibilité de l’augmentation du chiffre des blessés et morts dans les prochaines heures, sachant que beaucoup de blessés se trouvent déjà dans un état grave.

 

Un précédent attentat avait déjà été évité à Barcelone en avril 2015

Le groupe État islamique et Al-Qaeda ont appelé à frapper en Espagne


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale