Quand Oum Kalthoum se produisait au Maroc

Quand Oum Kalthoum se produisait au Maroc
Source : Huffpost Maghreb
10/03/2016 16:00

C’était en 1968. Du 16 au 18 mars, la diva égyptienne Oum Kalthoum est accueillie au Maroc par les Forces armées royales (FAR) pour donner trois concerts au théâtre Mohammed V de Rabat. Elle y est reçue par le roi Hassan II et les grandes familles marocaines, à Rabat, Fès, Meknès et Marrakech, découvrant ainsi à l’art de vivre et la musique marocaine.

Si les tickets sont vendus à 300 dirhams, des centaines de Marocains se précipitent toutefois pour assister à l’événement de l’année 1968. A l’issue du concert, elle se verra offrir une vingtaine de bouquets de fleurs, un standing ovation de dix minutes et une bougie de deux mètres recouvertes d’or, provenant du mausolée Moulay Idriss Zerhoun de Fès, écrit Yabiladi.

Oum Kalthoum découvre lors de son séjour les musiques populaires marocaines. A Marrakech, près de 1.500 chanteurs et danseurs lui font découvrir les musiques amazighes. Le soir, elle est reçue pour un dîner par Hassan II, et chante accompagnée de l’orchestre royal. ''Au Maroc, au cours des années cinquante et soixante, trois portraits étaient le plus souvent accrochés aux murs jusque dans les maisons les plus modestes : celui de Mohammed V en noir et blanc et, non loin, un diptyque représentant Oum Kalthoum et Mohamed Abdelwahab dans deux petits cœurs reliés comme des anneaux et grossièrement coloriés'', décrit par ailleurs La Vie éco. ...


Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale