L’Afrique du Sud n’apportera pas d’aide financière au Zimbabwe, menacé de faillite

L’Afrique du Sud n’apportera pas d’aide financière au Zimbabwe, menacé de faillite
Source : lemonde.fr Afrique
13/03/2019 11:00

Le président Cyril Ramaphosa a expliqué ne pas avoir les moyens de secourir son voisin, étranglé par l’inflation et la fuite des capitaux.

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a confirmé, mardi 12 mars lors d’une visite à Harare, qu’il n’envisageait pas de plan de sauvetage financier en bonne et due forme du Zimbabwe, étranglé par une grave crise économique. « L’Afrique du Sud est prête à soutenir le Zimbabwe dans ses efforts de relance économique dans la mesure de ses moyens », a déclaré M. Ramaphosa lors d’une conférence de presse avec son homologue Emmerson Mnangagwa. Le chef de l’Etat sud-africain n’a mentionné aucune offre concrète d’assistance à son voisin.

Le Zimbabwe est menacé de faillite depuis près de deux décennies. Malgré ses promesses, M. Mnangagwa, qui a succédé à Robert Mugabe il y a un et demi, ne parvient pas à y relancer l’activité économique. Etranglé financièrement par l’inflation et la fuite des capitaux, le pays affiche un taux de chômage de plus de 90 % et sa population souffre de pénuries de produits de base. En janvier, une hausse spectaculaire des prix des carburants décrétée par le gouvernement a causé de violentes émeutes, brutalement réprimées par les forces de l’ordre...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale