À Nairobi, Macron prend de nouveaux engagements pour la planète

À Nairobi, Macron prend de nouveaux engagements pour la planète
Source : Lefigaro.fr
14/03/2019 09:00

Lors du «One planet summit» organisé au Kenya, le président de la République a notamment annoncé ce jeudi une contribution supplémentaire de la France de 500 millions d'euros à l'alliance solaire internationale.

«On doit changer en profondeur notre modèle et remettre l'environnement au cœur de l'économie de marché. Il faut remettre la lutte contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité au cœur de chacun des investissements, des choix d'entreprise, des choix de nos pays et de nos villes (…) J'y prendrai toute ma part», a lancé Emmanuel Macron lors du «One planet summit». Après Paris et New York, c'est au Kenya, à Nairobi, siège du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), l'agence de l'ONU dédiée à l'environnement, que se tient la troisième édition de ce sommet. L'objectif du rendez-vous est de «rehausser les ambitions sur le climat, affirmer que la dynamique de Paris est en marche et souligner le rôle clé de l'Afrique dans la mise en œuvre de cet accord», confie-t-on à l'Élysée. Le «One planet Summit est un moyen d'organiser collectivement notre action (…) pour créer des coalition d'initiatives, d'actions, de transformations», a souligné Emmanuel Macron.

Lors de ce sommet, la communauté internationale s'est prioritairement mobilisée dans deux domaines, celui des énergies renouvelables, et notamment le solaire, et la lutte contre la déforestation. Ainsi, pour apporter la lumière dans tous les villages d'Afrique, Emmanuel Macron a défendu le modèle du Kenya où 75% de l'électricité est fourni par le renouvelable. A cette fin, le chef de l'État a annoncé une contribution supplémentaire de 500 millions d'euros à l'Alliance solaire internationale, portant son investissement dans cette coalition à 1,5 milliard d'euros d'ici 2022. L'initiative a été lancée par la France et l'Inde lors de la conférence de Paris pour le climat en décembre 2015. L'Alliance solaire vise à réduire massivement les coûts de l'énergie solaire pour en faciliter le déploiement dans les 121 pays à fort ensoleillement.

Pour l'heure, 850 millions d'euros ont déjà été investis par la France pour financer 34 projets dans 23 pays membres de l'alliance. «Bien que l'Afrique ne soit responsable que d'une très faible partie des émissions de gaz à effet de serre, le continent est particulièrement vulnérable aux effets du changement climatique», souligne-t-on à l'Élysée. «Le continent est moteur, notamment sur le développement des énergies renouvelables et la préservation de la biodiversité», ajoute-t-on au ministère de la Transition écologique...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale