Un dérivé de la kétamine pour traiter la dépression

Un dérivé de la kétamine pour traiter la dépression
Source : Vice.com
15/03/2019 09:00

Aux États-Unis, la FDA reconnaît les bienfaits de l’eskétamine dans le traitement des dépressions graves.

On connaît la kétamine, parfois sous son sobriquet de « Special K », comme une drogue de soirée. Utilisée dans les clubs comme drogue psychoactive, à haute dose elle est aussi parfois malheureusement utilisée comme drogue du viol.

Mais, depuis quelques années, plusieurs groupes de chercheurs dans le monde tentent de trouver d’autres usages à la kétamine, et se sont rendu compte que le chlorhydrate d’eskétamine, un dérivé, peut être extrêmement efficace pour traiter la dépression.

 

C’est pourquoi, cette semaine, un comité de la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé le Spravato, un vaporisateur nasal à base d’eskétamine. Concrètement, l’eskétamine et la kétamine sont à peu près identiques, donc, comme c’est une drogue puissante, son usage n’a été approuvé que pour les gens résistants aux traitements de la dépression.

La dépression résistante aux traitements affecterait une personne sur trois, qui a souffert d’au moins un épisode dépressif majeur, aux États-Unis. Elle est diagnostiquée lorsque deux thérapies ou plus ont échoué et que le risque de tentative de suicide est élevé...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale