Morano : « Macron s'est transformé en animateur de réunions de quartier »

Morano : « Macron s'est transformé en animateur de réunions de quartier »
Source : Lepoint.fr
16/03/2019 08:02

ENTRETIEN. La quatrième sur la liste LR pour les européennes accuse Juppé et Raffarin d'avoir apporté « la division et la confusion » et revient sur le grand débat.

 

Quatrième sur la liste de LR pour les européennesNadine Morano est la gardienne du temple sarkozyste au parti. Toujours aussi pugnace, l'ancienne ministre critique Emmanuel Macron, incapable selon elle de faire respecter l'ordre sur le territoire français. Elle défend également le trio de tête choisi par Laurent Wauquiez pour les européennes et refuse de laisser à Marine Le Pen la place de première opposante à Emmanuel Macron. Elle s'en prend également à Alain Juppé et à Jean-Pierre Raffarin, qu'elle accuse d'avoir apporté « la division et la confusion ». Entretien à balles réelles.

Le Point : Les Républicains tiennent ce samedi leur conseil national à Lyon, sans Raffarin ni Juppé. Votre famille politique n'apparaît-elle pas amputée, voire désunie ?

Nadine Morano : Bien au contraire, toutes nos fédérations départementales sont mobilisées et actives, nos élus nationaux et locaux s'investissent dans notre mouvement, nous écrivons enfin une nouvelle page de la droite et du centre avec clarté. Il fallait nous relever d'une débâcle présidentielle pour notre famille politique inédite sous la Ve République. Le départ d'une personnalité est un drame quand elle apportait beaucoup de choses au parti, c'est une bénédiction quand elle n'apporte plus que de la division et de la confusion.

Auriez-vous aimé être tête de liste à la place de François-Xavier Bellamy ? 

Pas du tout ! Laurent Wauquiez était contraint à l'exercice difficile de passer des listes régionales à la constitution d'une liste nationale. Je vous rappelle qu'Emmanuel Macron censé incarner « le nouveau monde » a imposé aux Français une marche arrière de vingt ans ! Depuis 1999, afin de rapprocher l'Europe des citoyens, les élections européennes étaient organisées par grandes régions. J'ai moi-même été tête de liste pour le Grand Est en 2014. Comme LREM n'a pas d'ancrage dans les territoires et que ce parti fonctionne essentiellement sur Internet avec des adhérents virtuels, il a imposé des listes nationales pour couper l'enracinement des élus européens avec leur territoire et la proximité avec les citoyens. C'est très regrettable, mais il a fallu faire avec !...

 




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale