Violences à Paris : 237 personnes interpellées

Violences à Paris : 237 personnes interpellées
Source : nouvelobs.com
17/03/2019 09:02

Sur les Champs-Elysées, des casseurs ont systématiquement détruit des vitrines et pillé de nombreux magasins et restaurants, dont le "Le Fouquet's".

Boutiques et restaurants pillés et incendiés sur les Champs-Elysées, affrontements avec les forces de l'ordre: pour son acte 18, la mobilisation des "gilets jaunes" a été marquée par un très fort regain de violences à Paris, où 237 personnes ont été interpellées.

Au total 32.300 personnes se sont mobilisées dans toute la France selon l'Intérieur, mais 230.766 selon le décompte des "gilets jaunes" posté sur Facebook. Beauvau avait dénombré 28.600 personnes la semaine précédente.

Quatre mois après le début du mouvement et au moment où s'achève le grand débat national, cette journée était présentée comme un "ultimatum" au président Macron, qui est rentré dans la soirée, écourtant son séjour dans les Pyrénées où il était parti se "ressourcer" après sa tournée en Afrique.

Dans l'après-midi, c'est le Premier ministre Edouard Philippe, venu soutenir les forces de l'ordre, qui était monté au créneau, estimant les violences "inacceptables". "Ceux qui excusent ou qui encouragent" de tels actes s'en rendent "complices".

Auparavant le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait promis "la plus grande fermeté" contre les "professionnels de la casse et du désordre" ayant "infiltré les cortèges".

Le Fouquet's pillé et incendié 

Paris était annoncé comme l'épicentre de la contestation et pendant plusieurs heures tout s'est déroulé sur les Champs-Elysées. Autour de la place de l'Etoile, vers laquelle 10.000 manifestants avaient convergé, la tension est rapidement montée à partir 11 heures.

Des manifestants, pour beaucoup vêtus de noir, capuche ou casque sur la tête, ont lancé pavés et pierres sur les forces de l'ordre, qui répliquaient par des tirs de gaz lacrymogènes. Sur les Champs-Elysées, des casseurs ont systématiquement détruit des vitrines et pillé de nombreux magasins.

Dans l'après-midi, ils ont mis le feu à plusieurs enseignes, notamment celle du restaurant Fouquet's, avant une intervention des forces de l'ordre qui a ramené un calme relatif. Mais d'autres commerces -- du modeste kiosque à journaux au maroquinier Longchamp -- ont subi le même sort.

Des scènes d'émeutes urbaines que l'on n'avait plus vues depuis les mobilisations de début décembre, dont les images avaient fait le tour du monde. "Alors Macron, elle s'essouffle la mobilisation?", lançait une manifestante au plus fort des pillages.

Quelque 237 personnes ont été interpellées, selon un bilan communiqué vers 19h30 par le préfecture de police de Paris. Parmi elles, 144 se trouvaient en garde à vue à 21h00, a indiqué le parquet de Paris.

En début d'après-midi, un incendie s'était déclaré dans un immeuble près des Champs-Elysées, faisant onze blessés légers. Une femme et son bébé "coincés au deuxième étage", ont été sauvés de cet incendie, parti d'une banque au rez-de-chaussée, ont indiqué les pompiers à l'AFP.

5.000 forces de l'ordre 

D'après la préfecture de police, 17 membres des forces de l'ordre ont été blessées ainsi qu'un pompier et 42 manifestants. Un journaliste de l'AFP a pu voir l'un d'entre eux, victime selon les street medics d'un tir de flashball dans l'oeil.

Si les Champs-Elysées étaient l'épicentre de la manifestation, un groupe de manifestants a remonté les grands boulevards vers la place de la République en fin d'après-midi, incendiant poubelles et scooters.

Un autre groupe s'est rendu dans le quartier des Halles, où le Forum (vaste centre commercial) a été fermé, et une voiture de police incendiée devant le commissariat...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale