Sahara marocain : C’est parti pour Genève II

Sahara marocain : C’est parti pour Genève II
Source : aujourdhui.ma
21/03/2019 10:00

La délégation marocaine conduite par Bourita est arrivée en Suisse

Le Maroc a fait le choix de garder la même composition de la délégation qui avait pris part à la première table ronde.

Et de deux pour la table ronde de Genève. En effet, une délégation marocaine s’est rendue mercredi à Genève pour participer à la deuxième «table ronde», organisée par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain. Selon le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale (MAECI), la délégation marocaine sera en Suisse les 21 et 22 mars 2019, à l’invitation de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, Horst Köhler, pour participer à une 2ème «table ronde», aux côtés de l’Algérie, du polisario et de la Mauritanie. «Cette 2ème «table ronde» se tiendra conformément aux dispositions de la dernière résolution (2440) du Conseil de sécurité adoptée le 31 octobre 2018, et qui stipule que la finalité du processus politique est de «parvenir à une solution réaliste, pragmatique et durable basée sur le compromis».

Cette résolution encourage tous les participants à la «table ronde», le Maroc, l’Algérie, le polisario et la Mauritanie, «à travailler de manière constructive avec l’envoyé personnel, dans un esprit de compromis, tout au long de la durée du processus, de sorte qu’il aboutisse», a précisé la même source. Il faut préciser que le Maroc a fait le choix de garder la même composition de la délégation qui avait pris part à la première table ronde. Dans ce sens, la délégation marocaine, conduite par Nasser Bourita, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, comprend Omar Hilale, représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laäyoune-Sakia El Hamra,  Yenja El Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab, et Fatima El Adli, acteur associatif et membre du conseil municipal de la ville de Smara. Pour sa part, la délégation algérienne devrait connaître quelques changements de taille. Et pour cause.

Le voisin algérien qui connaît une grave crise politique depuis le retrait de la candidature de son président pour un 5e mandat consécutif et le report sine die des présidentielles, avait nommé il y a quelques jours un nouveau gouvernement suite au limogeage du cabinet Ouyahya. Ce dernier a été remplacé par un tandem, à savoir l’ancien ministre de l’intérieur Noureddine Bédoui, et Ramtane Lamamra, qui assume désormais les fonctions de ministre des affaires étrangères et vice-Premier ministre algérien.

Lamamra devra ainsi conduire la délégation algérienne à Genève pour prendre part à Genève II dans le château Le Rosey, en banlieue génevoise. A noter que ce dernier était ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale entre 2013 et 2017. Il est considéré comme l’un des proches du clan Bouteflika au pouvoir. Suite à son départ du ministère des affaires étrangères, il avait été nommé conseiller spécial auprès d’Abdelaziz Bouteflika pour les affaires diplomatiques...




Recherche


Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale