Après l'attentat de Christchurch, la Nouvelle-Zélande interdit la vente d'armes semi-automatiques

Après l'attentat de Christchurch, la Nouvelle-Zélande interdit la vente d'armes semi-automatiques
Source : huffpostmaghreb.com
21/03/2019 10:02

"Pour résumer, chaque arme semi-automatique utilisée dans l'attaque terroriste de vendredi sera interdite", a déclaré la première ministre.

Réaction immédiate. La première ministre de Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern a annoncé jeudi 21 mars l’interdiction de la vente des fusils d’assaut et fusils semi-automatiques en réponse à la double tuerie des mosquées.

Cinquante fidèles ont été abattus il y a près d’une semaine par le suprémaciste blanc australien Brenton Tarrant dans deux mosquées de Christchurch, la plus grande ville de l’île du Sud, un massacre qu’il a filmé et diffusé en direct sur Facebook.

Immédiatement après le carnage, Jacinda Ardern avait annoncé un durcissement d’une législation qui avait permis au tueur d’acheter en toute légalité l’arsenal ayant servi à l’attaque, y compris des armes semi-automatiques.

“J’annonce que la Nouvelle-Zélande va interdire toutes les armes semi-automatiques de type militaire. Nous allons également interdire les fusils d’assaut”, a déclaré Jacinda Ardern, précisant que des mesures provisoires seraient prises pour empêcher une ruée sur les armes avant l’entrée en vigueur de la nouvelle législation....




Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale