Evolution du Covid-19 au Maroc

7556
confirmés
202
décès
4841
guérisons
La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid Burundi : Evarist Ndayishimiye succède à Nkurunziza BAD : Les Etats-Unis veulent une enquête "indépendante" sur la gestion d’Adesina Covid-19 : l’Espagne décrète 10 jours de deuil national La Bourse de Casablanca reprend des couleurs Huawei se tourne vers Mediatek pour remplacer les puces Kirin Jeux Olympiques 2032 : L'Australie suspend sa candidature Le Groupe Al Omrane lance son bureau d'ordre digital Le rapatriement présumé de cadres de Renault indigne les Marocains bloqués à l'étranger L’OMS craint une “épidémie silencieuse” en Afrique

Dans la campagne bélarusse, une curieuse "voiture-cheval"

Dans la campagne bélarusse, une curieuse
Source : nouvelobs.com
22/03/2019 10:02

Depuis l'enfance, Alexeï Ousikov a toujours aimé bricoler. Sa dernière invention : un véhicule mi-voiture, mi-cheval qui lui permet de se déplacer dans la campagne pauvre du Bélarus.

"C'est plus fiable. Ca ne vous laisse pas tomber n'importe où", assure cet agriculteur de 31 ans qui habite le minuscule village de Kniajitsy, dans la région de Moguilev, dans l'est de cette ex-république soviétique située aux portes de l'UE.

L'histoire de ce curieux moyen de transport commence lorsqu'un voisin offre à Alexeï les restes d'une vieille Audi 80. Le bricoleur découpe alors la carcasse, en retire le moteur, le volant, et y glisse un passage pour les rênes de son cheval.

"Maintenant, c'est mon Audi 40 car il manque la moitié", plaisante-t-il.

L'agriculteur utilise l'engin pour se rendre à son travail dans une ferme collective -- où il s'occupe du bétail pour 200 euros par mois -- et lors des travaux des champs.

Réputée dans toute l'ex-URSS pour la qualité de ses produits agricoles, l'économie bélarusse compte en grande majorité des fermes étatiques qui sont encore souvent désignées sous le terme de "kolkhoze", datant de la collectivisation soviétique.

"Mes collègues n'y croyaient pas quand je suis arrivé la première fois avec cette voiture-cheval. Ils étaient surpris à cause de l'engin, bien sûr, mais aussi parce qu'on peut mettre de la musique dans l'habitacle, que le klaxon fonctionne et que tout est équipé", raconte Alexeï.

Autre amélioration installée par ses soins : un petit poêle à charbon relié à une cheminée sortant du toit. Il lui permet de se réchauffer pendant les rigueurs de l'hiver...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale