Afrique du Sud: un braconnier présumé écrasé par un éléphant puis dévoré par des lions

Afrique du Sud: un braconnier présumé écrasé par un éléphant puis dévoré par des lions
Source : Sciencesetavenir.fr
08/04/2019 09:06

Un braconnier présumé lancé sur la piste de rhinocéros dans le parc national sud-africain Kruger a été piétiné par un éléphant avant d'être vraisemblablement dévoré par des lions, a-t-on appris lundi auprès du département des parcs (SanPark).

L'affaire a été révélée par les complices présumés de la victime, qui ont informé sa famille qu'il avait été écrasé par un pachyderme le 2 avril, a indiqué à l'AFP un porte-parole de SanPark, Isaac Phaahla.

La famille a ensuite prévenu la direction du parc, qui a lancé ses "rangers" à la recherche de la dépouille du chasseur.

Malgré d'intenses recherches, ils n'ont pu retrouver jeudi dernier qu'un crâne. "La présence d'un groupe de lions a été confirmée dans la zone et il semble qu'ils aient dévoré la dépouille de la victime", a expliqué M. Phaahla, précisant que des analyses étaient en cours pour le confirmer.

"Entrer illégalement et à pied dans le parc national Kruger n'est pas prudent", en a profité pour rappeler de son côté le patron du parc Kruger, Glenn Phillips, "c'est même très dangereux et cet incident en est une nouvelle fois la preuve".

Les quatre complices de l'infortuné braconnier ont été arrêtés de devraient être présentés cette semaine à un juge...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale