Maroc : Quel est le bilan d’Hervé Renard

Maroc : Quel est le bilan d’Hervé Renard
Source :
11/04/2019 10:00

Hervé Renard est à la tête du staff technique de l’équipe nationale de football du Maroc depuis février 2016 en remplacement au technicien marocain Badou Zaki. Hervé Renard est aujourd’hui tout comme son mentor Claude Leroy l’un des entraineurs les plus célèbres en Afrique.

Passé par l’Angola, la Zambie ou encore la Cote d’Ivoire, le technicien français fait profiter de ses compétences aux Lions de l’Atlas depuis trois années. Et le moins qu’on puisse dire, le premier entraineur à avoir remporté deux Coupes d’Afrique des Nations avec des nations différentes réalise de belles choses au Maroc. Il convient de savoir ce qu’on peut retenir comme bilan d’Hervé Renard avec l’équipe marocaine.

Depuis 2016, le Maroc jouit des services d’Hervé Renard. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations 2012 et 2015 avec respectivement la Zambie et la Cote d’Ivoire. Des compétitions qui étaient aussi passionnantes que le fait de jouer sur Casino777.be . Entraineur de l’année de la Confédération Africaine de Football en 2012, 2015 et 2018, il est sans l’ombre d’un doute un entraineur à part entière. Ce qui lui a une fois encore valu une grosse sélection africaine en l’occurrence le Maroc. Quel est donc son bilan avec cette équipe ?

Les débuts épatants d’Hervé Renard avec le Maroc !

Hervé Renard débute au banc des Lions de l’Atlas par une victoire en lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 à Praia au Cap-Vert. Il avait réédité l’exploit pour son second match contre la même équipe mais cette fois ci à Marrakech.  Plusieurs matchs ont suivi et Renard arrive à qualifier le Maroc pour sa 16è phase finale de la plus grande compétition. Et encore à la compétition, privé de plusieurs cadres de l’équipe, Hervé Renard termine la compétition en quart de finale.

La course pour le Mondial 2018 et la qualification du Maroc de Renard !

Pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, Renard s’est heurté à plusieurs grosses cylindrées africaines. Le Maroc s’en sort tête haute en passant la Cote d’Ivoire, le Gabon et le Mali. Et ce qu’il est bien de retenir c’est la belle victoire des Lions de l’Atlas qui se sont imposés par un score sans appel de 6-0 à Rabat. A la fin le Maroc termine premier de son groupe et valide son ticket pour le mondial.

Russie 2018, le Maroc finit dernier mais pas ridicule !

A la dernière édition de la Coupe du Monde, Hervé Renard et le Maroc débutent par une courte défaite face à l’Iran. S’en suit une seconde défaite face au Portugal pour l’acte 2 par la plus petite des marques. Eliminé, le Maroc pouvait sauver l’honneur au dernier match face à l’Espagne. Chose faite, les poulains de Renard se battent comme un beau diable dans un bénitier et s’offrent un nul 1-1 face à la Roja. Hervé Renard ne gagne qu’un point et l’équipe nationale marocaine termine à la dernière place de son groupe.

Hervé Renard se rachète en Afrique !

Après l’élimination au Mondial, Renard et le Maroc sont désormais tournés vers la Coupe d’Afrique des Nations 2019 qui se tiendra en Egypte. En lot de consolation après l’échec en 2018, le Maroc se qualifie pour la 32è phase finale de la CAN en terminant à la première place du groupe B.

 

22 victoires en 37 matchs pour Renard, qui dit mieux ?

Hervé Renard a disputé à ce jour 37 matchs sur le banc de la sélection marocaine. Ses matchs sont soit des matchs des éliminatoires de la CAN ou de la Coupe du Monde, les compétitions elles-mêmes mais aussi des rencontres amicales. On dénombre en tout 22 victoires, 8 matchs nuls et 7 matchs perdus. Un bilan reluisant car les victoires ont souvent permis au Maroc de marquer des points dans les compétitions officielles. Les matchs nuls ne sont pas aussi négligeables car l’important est que Renard à défaut de gagner ne perd pas. Au titre des défaites, il est à noter que quelques-unes sont dans des matchs amicaux où justement les entraineurs doivent faire des essais et jauger le niveau des joueurs. Trois défaites sont regrettables notamment  celle d’Oyem au Gabon face à la République Démocratique du Congo qui a couté la première place du groupe mais aussi les défaites face à l’Iran et au Portugal à la dernière Coupe du Monde.

Le bilan d’Hervé Renard est dans l’ensemble acceptable. En trois ans avec les coéquipiers de Younès Belhanda, il a réalisé de belles choses outre les incidents de parcours. Mais c qui fait la différence entre les entraineurs et les « Supers entraineurs », c’est les titres. Hervé Renard gagne certes des matchs, mais le plus important, c’est de gagner un titre avec le Maroc. Et déjà, la CAN qui se tiendra en juin prochain est un challenge pour le technicien français. Remportera-t-il le trophée pour une 3è fois ? L’avenir nous le dira.




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale