Evolution du Covid-19 au Maroc

7577
confirmés
202
décès
4881
guérisons
La BCE met en garde contre les risques d'une crise financière post-Covid Burundi : Evarist Ndayishimiye succède à Nkurunziza BAD : Les Etats-Unis veulent une enquête "indépendante" sur la gestion d’Adesina Covid-19 : l’Espagne décrète 10 jours de deuil national La Bourse de Casablanca reprend des couleurs Huawei se tourne vers Mediatek pour remplacer les puces Kirin Jeux Olympiques 2032 : L'Australie suspend sa candidature Le Groupe Al Omrane lance son bureau d'ordre digital Le rapatriement présumé de cadres de Renault indigne les Marocains bloqués à l'étranger L’OMS craint une “épidémie silencieuse” en Afrique

Casablanca. Disparition suspecte d'une mineure de 12 ans: la DGSN fait le point

Casablanca. Disparition suspecte d'une mineure de 12 ans: la DGSN fait le point
Source : le360.ma
16/04/2019 09:00

Un avis concernant une disparition suspecte d'une mineure de 12 ans a été émis samedi. La famille privilégiait la piste d'enlèvement. Voici ce qu'il en est.

Les recherches et investigations menées par la brigade nationale de la police judiciaire au sujet d'un avis de disparition d'une mineure à Casablanca dans des circonstances douteuses, ont révélé qu'il s'agit d'un détournement de mineur et non pas d'une affaire d'enlèvement, de séquestration et de demande de rançon.   Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les services de la préfecture de police de Casablanca ont reçu, samedi, un avis concernant une disparition suspecte d'une mineure de 12 ans, dont la famille privilégiait la piste d'enlèvement après avoir reçu des SMS exigeant une rançon, ce qui a nécessité l'ouverture d'une enquête judiciaire par la brigade nationale de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent. Salé. Enlèvement, séquestration et demande de rançon: 4 individus derrières les barreaux   L'enquête menée avec la mineure, qui avait rejoint le domicile familial un jour après sa supposée disparition, a montré qu'elle a volontairement quitté chez-elle en compagnie de l'une de ses amies ayant l'âge de la majorité pénale, pour aller séjourner chez elle à Settat, et que c'est elle qui a envoyé les SMS prétendant l'enlèvement, selon la même source...   

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale