Cathédrale de Notre-Dame de Paris : Les pompiers ont réussi à maitriser l’incendie !

Cathédrale de Notre-Dame de Paris : Les pompiers ont réussi à maitriser l’incendie !
Source : Lesinfos.ma
16/04/2019 12:50

Après des heures de lutte, les pompiers ont réussi à maitriser l’incendie. Les deux tours de la cathédrale sont sauvées, mais les deux tiers de la toiture ont été ravagés. La collecte de dons a d’ores et déjà démarré.  

La nuit fut agitée à Paris pendant que les feux dévoraient la cathédrale de Notre-Dame, l’un des monuments historiques les plus célèbres du monde. L’incendie, qui a démarré vers 18 h 50, est parti des combles et s’est propagé extrêmement vite à une grande partie du toit. « Je n’étais pas loin, j’ai vu les fumées. Au départ je pensais que c’était l’Hôtel-Dieu et puis en fait j’ai compris que c’était la cathédrale. Je suis arrivé, les cendres ont commencé à tomber », témoigne auprès des médias locaux Olivier De Chalus, le responsable des guides bénévoles de la cathédrale.
Les flammes ont d’abord dévoré la charpente, longue de plus de 100 mètres et baptisée « la forêt ». Non visible par les visiteurs, elle était un joyau de l'architecture médiévale constitué de poutres vieilles, pour les plus anciennes, de huit siècles. En effet, comme le souligne le site internet de la cathédrale, la charpente de Notre-Dame est l'une des charpentes les plus anciennes de la ville, et est surnommée la "forêt" en raison de son enchevêtrement de poutres en bois de chêne, chacune taillée dans un arbre différent.Elle présente des dimensions impressionnantes, même pour un bâtiment contemporain : plus de 100 m de longueur, 13 m de largeur dans la nef, 40 m dans le transept et 10 m de hauteur. Toujours selon le site de la cathédrale, la charpente d'origine, datant de 1160-1170, a disparu mais certains de ses éléments ont été réutilisés lorsqu'elle a été remplacée par une nouvelle structure en 1220, à la suite d'un incendie ou de travaux d'agrandissement. Dans la nef, elle a été installée entre 1220 et 1240. « Si les charpentes du chœur et de la nef ont traversé les siècles, celles des transepts et de la flèche furent refaites au milieu du XIXe siècle lors de la grande campagne de restauration de la cathédrale sous la direction de Viollet-le-Duc », ajoute le site. Elles s'en distinguent par leurs dimensions plus imposantes et plus espacées que celles du Moyen-Âge.
Vers 19 h 50, la flèche de la Cathédrale, l’un des symboles de Paris avec ses 93 m de hauteur, s’effondre. En quelques heures, une bonne partie du toit de l’édifice semble avoir été réduite en cendres. « Le feu intéresse les deux tiers de la toiture, qui s’est effondrée, ainsi que la flèche. Actuellement la manœuvre vise à préserver l’arrière de la cathédrale, où sont situées les œuvres les plus précieuses », a précisé Jean-Claude Gallet, le commandant de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris.
Le feu a ensuite gagné une des tours du monument et ce n'est qu'à 23 heures environ, après de fortes craintes, que les pompiers ont indiqué que la structure du bâtiment était hors de danger.
Une enquête a été ouverte pour « destruction involontaire par incendie », a annoncé le parquet de Paris. La piste d’un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale « retient l’attention des enquêteurs en l’état des investigations », a précisé une source proche du dossier.

Appels aux dons

Restaurer le bâtiment prendra « des années de travaux », a estimé le nouveau président de la Conférence des évêques de France (CEF), Éric de Moulins-Beaufort. « Nous la rebâtirons », a affirmé peu avant minuit Emmanuel Macron, ajoutant que « le pire a été évité, même si la bataille n’est pas encore totalement gagnée ».
« Pour répondre à de multiples demandes », la Fondation du patrimoine va lancer mardi une « collecte nationale » pour la reconstruction de Notre-Dame, a-t-elle annoncé dans un communiqué à l’AFP.D’autres cagnottes n’ont pas tardé à fleurir sur la toile. Quelques heures après le début de l’incendie, une cagnotte en ligne sur le site Leetchi avait par exemple déjà récolté près de 9.000 euros. Sur les réseaux sociaux, les appels aux dons se multiplient.
Mardi matin, le groupe LVMH, numéro un mondial du luxe, et la famille Arnault ont annoncé un «don» de 200 millions d’euros au fonds dédié à la reconstruction de Notre-Dame. « La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité», ont-ils indiqué dans un communiqué transmis à l’AFP.
De son côté, lundi soir, la famille d’industriels français Pinault, qui préside le groupe de luxe Kering, avait annoncé débloquer 100 millions d’euros pour la reconstruction de la cathédrale via sa société d’investissement Artemis.

L'incendie de Notre-Dame de Paris n'a été maîtrisé qu'à 3h30 du matin, après des heures de lutte de 400 pompiers et 18 lances contre les flammes. Un pompier a été grièvement blessé dans l'incendie de Notre-Dame de Paris selon Reuters et les dégâts, s'ils sont toujours en cours d'évaluation, pourraient avoir endommagé la façade et l'intérieur du monument. La couronne d'épines et la tunique de Saint-Louis ont pu être sauvées. 

 




Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale