Climat: les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 55% en vingt ans

Climat: les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 55% en vingt ans
Source : Lefigaro.fr
19/04/2019 05:00

LE SCAN ÉCO - Quatre ans après la signature, la fièvre qui a présidé à la conclusion de l’accord de Paris est retombée. Les émissions globales ne baissent pas et les résultats concrets des engagements climatiques actuels des pays ne s’avèrent pas à la hauteur. Le Figaro fait le point sur ces évolutions mondiales.

Depuis quelques mois, on observe dans l’Hexagone et partout dans le monde une prise de conscience citoyenne, politique et médiatique concernant les conséquences du réchauffement climatique. Il y a un mois, plus d’un million de jeunes dans le monde se mobilisaient dans les rues pour le climat. Depuis lundi, des militants écologistes bloquent les avenues londoniennes à l’occasion de la «semaine de la rébellion internationale», organisée par l’organisation Extinction Rebellion pour dénoncer l’inaction du gouvernement face au changement climatique. Ce vendredi, des manifestations similaires sont prévues en France, avec une quinzaine d’associations appelant les Français à «une désobéissance civile» massive et non violente, pour inciter Emmanuel Macron à changer le cap de sa politique environnementale.

Dans notre pays, les enjeux écologiques occupent une place centrale dans les débats pour les prochaines élections européennes. Mais si la France affirme vouloir respecter l’objectif ambitieux de parvenir à la «neutralité carbone» d’ici une trentaine d’années, comme l’affirmait encore le mois dernier la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon, il existe entre les pays une grande disparité quant à leur capacité à élaborer des politiques écologiques et énergétiques à la hauteur des enjeux mondiaux.

L’année dernière, les trajectoires climatiques ont continué de s’orienter dans la mauvaise direction, et de nombreux rapports soulignent qu’il existe un réel fossé entre les politiques climatiques actuels des pays et la possibilité de contenir le réchauffement climatique en deçà de 2° Celsius, engagement pourtant inscrit dans l’accord de Paris. Il y a quelques jours, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié la 25ème édition de sa Déclaration annuelle sur l’état du climat mondial. «Les quatre dernières années sont les plus chaudes jamais répertoriées, et la température moyenne à la surface du globe en 2018 était supérieure d’environ 1°C aux valeurs préindustrielles», précise le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, dans le rapport. Quatre années après la signature de l’accord, qu’en est-il de l’évolution des émissions de CO2 dans le monde et des contributions nationales, propres à chaque pays? Le Figaro fait le point...

 

 




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale