Ce que doit faire le Maroc face à la fuite des cerveaux

Ce que doit faire le Maroc face à la fuite des cerveaux
Source : Lesiteinfo.com
22/04/2019 14:02

91% des Marocains sont prêts à travailler à l’étranger, d’après un sondage de ReKrute.com. Aussi, 18% des étudiants formés au Maroc quittent leur pays. Une situation inquiétante qui fait débat.

“Le Maroc et les entreprises marocaines doivent “impérativement” investir dans de meilleures conditions de travail s’ils veulent retenir leurs compétences et les empêcher de quitter le pays pour de nouveaux horizons étrangers”, estime Hamza Idrisssi, Fondateur du Forum “Careers in Morocco”.“La fuite des compétences n’est pas un phénomène propre au Maroc. Il concerne nombre de pays. Même la France n’y échappe pas. Mais si le Maroc et les entreprises marocaines veulent garder leurs compétences, ils doivent impérativement investir dans de meilleures conditions de travail”, a-t-il dit dans un entretien à la MAP en marge du Forum «Careers in Morocco», dédié aux compétences marocaines à l’international qui a tenu, samedi à Paris, une nouvelle journée de présentation des opportunités de recrutement et de carrière au Maroc, consacrée aux métiers SI (système d’information), du digital et du numérique...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale