Fuite des cerveaux du Maroc: La réponse très diplomatique de Johannes Hahn

Fuite des cerveaux du Maroc: La réponse très diplomatique de Johannes Hahn
Source : medias24.com
21/05/2019 15:05

Au Maroc, la fuite des cerveaux vers l’Europe est un sujet de préoccupation. Si le phénomène induit la responsabilité des autorités marocaines, il interpelle aussi les instances européennes, en raison de la politique attractive adoptée par certains Etats.

«Nous en sommes conscients », assure Johannes Hahn, commissaire en charge de la Politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement. Il s’exprimait, lors d'un bref entretien accordé à Médias24, ce mardi 21 mai à Bruxelles, en marge de l’événement « EU MED means Business ».  

Pour M. Hahn, le phénomène est le résultat de multiples facteurs. « En tant qu'européens, bien sûr, nous sommes confrontés à des problèmes de manque de main-d'œuvre qualifiée », concède le commissaire, mais il est également « important de stimuler l’économie pour donner aux gens des perspectives » dans leurs pays d’origine.  

« Vous savez que 80% des gens préféreraient rester travailler » dans leurs pays respectifs et « avoir leurs familles là où ils sont nés ». Il y a un intérêt « naturel » en ce sens, mais « les conditions doivent être réunies » en conséquence.

« Je pense que c’est une chose à laquelle nous devrions penser : Que pouvons-nous faire pour créer un climat et un environnement qui fassent que les personnes qui ont émigré en Europe soient d’accord pour revenir ? », s’interroge notre interlocuteur.

Favoriser le retour et l'investissement de la diaspora

Le problème n’épargne pas des pays européens. « Même à l'intérieur de l’EU, nous avons des pays qui souffrent de la migration de leurs peuples vers d'autres régions de d’Europe ». Le fait est que ces pays ont pris des mesures pour y faire face, en créant notamment des « programmes spéciaux afin d’inciter la diaspora à investir de nouveau dans leur propre pays ou même à s’y installer de nouveau », assure le commissaire.

M. Hahn donne la Roumanie en exemple. Dans ce pays de l’Europe de l’Est, « un tiers des entreprises nouvellement créées sont financées ou créées par des personnes qui ont émigré et qui ont décidé de revenir », rapporte-t-il...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale