Les Bourses africaines déconnectées de la conjoncture

Les Bourses africaines déconnectées de la conjoncture
Source : leconomiste.com
24/05/2019 10:00

Alors que le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, l’escalade des tensions au Moyen-Orient ou encore le dossier Huawei agitent les principales Bourses mondiales, les places africaines, elles, restent impassibles...

Excepté Johannesburg, elles ne réagissent pas immédiatement aux chocs financiers
Mais cela peut représenter une opportunité de diversification pour les investisseurs étrangers
Les interactions entre les places africaines très faibles
bourses_africaines_022.jpg

Les Bourses africaines réagissent tardivement aux chocs mondiaux. Cela s’explique par la faible intégration des économies et le caractère peu liquide et peu profond de ces marchés. Même, entre eux, les interactions sont limitées. L’African Securities Exchange Association, présidée par le Maroc, pilote actuellement un projet d’intégration de six places africaines (Casablanca, Lagos, Nairobi, Abidjan, île Maurice, Johannesburg)...

 




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale