Sabots: 60 MDH de pénalités échappent à la ville de Casablanca

Sabots: 60 MDH de pénalités échappent à la ville de Casablanca
Source : Le360.ma
04/04/2016 09:45

En principe, les montants des pénalités appliqués pour l’enlèvement des sabots devaient être reversés à la commune urbaine de Casablanca. Aucune des deux sociétés qui opéraient jusqu'en 2014 ne reversait ces montants. Ce sont près de 60 millions de DH qu'aurait ainsi perdu la commune.

Non seulement la pose des sabots est illégale tant qu’elle n’est pas opérée par une police administrative, mais elle a aussi permis aux sociétés gestionnaires du stationnement dans la capitale économique de s’enrichir indument.

En effet, dans son dernier rapport, la Cour des comptes soulève une nouvelle problématique dans le cadre de l’immobilisation des véhicules pour non-paiement du droit de stationnement. Les sociétés appliquaient en effet une pénalité de 30 DH et 40 DH pour l’enlèvement du sabot. Selon la Cour des comptes, cette pénalité doit en principe être reversée à la commune urbaine. ...




Recherche

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale