Le Royaume-Uni veut devenir le premier pays du G7 avec un bilan carbone neutre

Le Royaume-Uni veut devenir le premier pays du G7 avec un bilan carbone neutre
Source : Lefigaro.fr
12/06/2019 06:00

Mardi, le gouvernement britannique a annoncé sa volonté de réduire ses émissions nettes de gaz à effet de serre à zéro d'ici 2050.

Le nouvel objectif sera inscrit dans la loi ce mercredi, précise Downing Street.

La Grande-Bretagne renforcera ses objectifs climatiques et s’engagera à réduire ses émissions nettes de gaz à effet de serre à zéro d'ici 2050, a annoncé mardi le gouvernement, devenant ainsi le premier pays du G7 à se fixer un tel objectif.

Le pays envisage actuellement de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 80% par rapport aux niveaux de 1990 d'ici 2050. «Le temps est venu d'aller plus loin et plus vite pour protéger l'environnement pour nos enfants», a déclaré la Première ministre Theresa May dans un communiqué. «Atteindre le zéro net d'ici 2050 est un objectif ambitieux, mais il est crucial de le réaliser pour protéger notre planète pour les générations futures.»

A cette fin, ce mercredi, le Parlement sera saisi d'un projet de loi visant à modifier l'actuelle règle sur les changements climatiques afin d'intégrer le nouvel objectif, a indiqué le communiqué.

«Une transformation fondamentale de notre économie»

Carolyn Fairbairn, directrice générale de la Confédération des industries britanniques (CBI), a salué cette décision. «Certains secteurs auront besoin de voies claires pour permettre l’investissement dans les technologies à faibles émissions de carbone, et il est essentiel qu’une coordination intergouvernementale soit mise en place sur les politiques et la réglementation nécessaires pour assurer un avenir propre», a-t-elle déclaré. Cependant, les militants affirment que cela ne va pas assez loin pour respecter les engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat de 2015 pour tenter de limiter l'augmentation du réchauffement planétaire. à 1,5 degrés Celsius.

"C'est un grand moment pour le mouvement en faveur du climat, et particulièrement pour les jeunes manifestants, qui doivent à juste titre donner leur avis sur la politique environnementale future", a salué dans un communiqué le scientifique Doug Parr, au nom de l'association Greenpeace UK. "Cette décision déclenche le coup d'envoi d'une transformation fondamentale de notre économie", a-t-il insisté. "C'est maintenant officiel: face à l'urgence climatique, faire du commerce comme d'habitude n'est plus une option"...

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale