France. Affaire Balkany: le Riad de Marrakech n’a pas livré tous ses secrets

France. Affaire Balkany: le Riad de Marrakech n’a pas livré tous ses secrets
Source : le360.ma
14/06/2019 12:00

Après les années fastes en politique et les vacances au soleil, place au pilonnage de l'accusation: le parquet national financier requiert jeudi après-midi contre le couple Balkany, suspecté de "blanchiment à grande échelle" et dont le patrimoine "occulte" est évalué à 13 millions d'euros.

Jugés devant le tribunal correctionnel de Paris, le maire LR et la première adjointe de Levallois-Perret, commune cossue de l'ouest parisien, encourent jusqu'à dix ans de prison pour "blanchiment habituel de fraude fiscale aggravée" et autant d'inéligibilité. Lui est aussi poursuivi pour "corruption passive" et "prise illégale d'intérêts".   Jusqu'au bout, entre coups de sang et gouaille culottée, le baron des Hauts-de-Seine aura tout tenté pour n'apparaître que comme un "fraudeur passif" ayant la corruption en "horreur". Ce qu'il regrette le plus à l'issue de quatre semaines de procès, c'est sa "manie de vouloir toujours faire plaisir". Alors qu'il a vanté une "vie à servir les autres", l'accusation reproche au couple Balkany des années de dissimulation, d'un magot en Suisse à de somptueuses propriétés aux Antilles et au Maroc, masquées par un chapelet de sociétés offshore, avec un faible pour le savoir-faire panaméen. Villas (au Maroc), millions et paradis fiscaux: les Balkany au tribunal   Patrick Balkany, 70 ans, a affronté seul l'épreuve d'un procès public et hyper-médiatisé, en l'absence d'Isabelle, 71 ans, convalescente depuis une tentative de suicide début mai. Ils ont expliqué les débuts de leur bonne fortune par des héritages familiaux - lingots d'or et avoirs légués par son père rescapé d'Auschwitz pour lui, "petit magot" familial suisse pour elle. En aucun cas, a-t-il répété, des fonds occultes destinés à financer le RPR dans les années 1980, comme l'ont soupçonné les juges.   Ils ont longtemps rejeté en bloc toutes les accusations...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale