En Tunisie, une nouvelle loi électorale enfièvre la scène politique

En Tunisie, une nouvelle loi électorale enfièvre la scène politique
Source : lemonde.fr Afrique
19/06/2019 12:00

Plusieurs candidats indépendants, empêchés de facto de se présenter aux élections de la fin 2019, dénoncent un « déni de démocratie ».

A quelques mois du double scrutin législatif et présidentiel prévu fin 2019, l’atmosphère politique s’est brutalement alourdie en Tunisie avec l’adoption, mardi 18 juin, par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) d’un train d’amendements à la loi électorale visant à éliminer des candidatures d’« outsiders » bousculant les partis établis. La polémique a fait rage ces derniers jours au sujet de cette modification de la loi électorale, introduite soudainement à l’initiative de la coalition soutenant le gouvernement de Youssef Chahed alors que des sondages d’opinion faisaient état de la percée dans les intentions de vote de figures qualifiées – par leurs adversaires – de « populistes »...




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale