BAC 2019 : Des premiers résultats encourageants

BAC 2019 : Des premiers résultats encourageants
Source : Lesinfos.ma
24/06/2019 15:00

Un total de 212.169 candidats scolarisés de l’enseignement public et privé ont été admis lors de la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat au titre de la session ordinaire de juin 2019, soit un taux de réussite de 65,55%, a annoncé dimanche le ministère de l’Éducation nationale.  

C'est un profond soulagement pour un grand nombre de jeunes lycéens, désormais fiers de porter la mention de « Bacheliers » à leur CV. Dans un communiqué officiel, le ministère de l'Éducation nationale a en effet présenté les premiers résultats issus de la session de juin 2019. Le département mentionne ainsi que sur un total de 323.668 – nombre de candidats scolarisés ayant passé l’examen de la session de juin – pas moins de 212.169 ont obtenu le précieux sésame, soit un taux de 65,55 %, contre 57,36 % en 2018 (hausse de 8,19 %.) Selon la même source, les filles étaient 121.673 a relevé cette épreuve haut la main, « soit un taux de réussite de 57,35% ».

 

Une moyenne record

 

Par ailleurs, le ministère fait savoir que 109.187 candidats ont obtenu leur BAC avec mention, soit 51,46% de l’ensemble des bacheliers. La meilleure moyenne a été obtenue au niveau de l’Académie régionale de Rabat-Salé-Kénitra dans la branche Sciences-Mathématiques B – section française avec pas moins de 19,40/20.

Pour ce qui est des spécialités, le total des bacheliers s’élève à 141.464 dans les branches techniques et scientifiques, contre 125.380 lors de la session de 2018, tandis que dans les branches littéraires et originelles, le nombre d’étudiants ayant décroché leur bac a atteint 67.059 contre 61.023 l’année précédente, note le communiqué.

Concernant les branches internationales du baccalauréat marocain, le total des étudiants ayant réussi l’examen s’élève à 23.671, pour un taux de réussite de 94,7%, contre 17.325 bacheliers lors de la session de 2018, souligne-t-on.

Pour le baccalauréat professionnel, le nombre de candidats a augmenté, pour atteindre 3.646 contre 795 l’année dernière, soit un taux de réussite de 45,97%, relève le ministère, qui précise que le taux de réussite des candidats en situation de handicap ayant bénéficié des procédures d’adaptation des examens s’élève à 84%.

Quant aux candidats libres, ils ne sont pas en reste. Selon la même source, 14.592 candidats libres se sont présentés à la session de juin et 21,9% d'entre eux, ont obtenu leur baccalauréat. Une portion en légère baisse par rapport à l'année précédente au cours de laquelle 24,92% ont décroché ce diplôme, indique le ministère, qui souligne néanmoins que le taux de réussite des candidats libres dans les filières professionnelles a été de 36,32%.

 

Le Bac et après ?

 

Pour les moins chanceux, tout n'est pas encore joué ! La session de rattrapage aura lieu les 4,5,6 et 8 juillet et pas moins de 134.874 candidats pourront y avoir accès. Les résultats définitifs seront alors annoncés le 13 juillet prochain.

Alors que l'été se profile enfin pour les bacheliers de la session de juin, la question de l'après baccalauréat plane discrètement. Nombreux sont ceux pour lesquels les plans sont d'ores et déjà tout tracés, mais pour d'autres en revanche, si l'ambition ne manque pas, les moyens financiers peuvent eux faire défaut... La Fondation Marocaine pour l’Étudiant (FME) se mobilise cette année à nouveau pour offrir des alternatives. Sur la plateforme de financement participatif, Cotizi.com, la Fondation marocaine précise en effet qu'« ils sont des milliers de jeunes orphelins, pensionnaires d’établissements de protection sociale, ou issus de conditions sociales limitées à passer leur bac, qui obtiennent chaque année leur bac avec d’excellents résultats mais sans possibilité de poursuivre leurs projets de vie par un accès à des formations de qualité et un appui pour le réussir ». Pour chacun de ces jeunes bacheliers, la FME tente de réunir pas moins de « 25 000 DH par an pour leur assurer une bourse de vie, des cours de langue, un ordinateur, un hébergement, un parrain, ainsi qu’une bourse d'étude offerte par l’une de 100 écoles privées partenaires ».

Fondée en 2001 et reconnue d'utilité publique, la FME se targue de compter près de 1500 bénéficiaires de ce programme de soutien et d’œuvrer « au quotidien pour activer l’ascenseur social pour ces jeunes et leur permettre une insertion pleine et entière à la société à la hauteur de leur mérite ».  A travers la plateforme de financement participatif, la FME en appelle également aux dons de chacun pour poursuivre son action et agir en faveur d'une meilleure équité sociale.

 




Recherche
Météo Plus
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale