Arrestation du policier qui a tué deux personnes à Casablanca

Arrestation du policier qui a tué deux personnes à Casablanca
Source : Lesinfos.ma
10/07/2019 11:00

Six autres individus, suspectés de complicité dans cette affaire, ont également été mis en garde à vue.   

Le service préfectoral de la police de Tétouan a procédé mardi soir à l’arrestation d’un inspecteur de police principal, suspect principal dans l'affaire des tirs d'arme de service ayant entraîné la mort de deux individus dimanche dernier à Casablanca.
Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) diffusé par la MAP, le suspect a été arrêté dans la zone de Cabo Negro à Tétouan sur la base des résultats des enquêtes qui ont suivi son implication dans de graves dépassements professionnels et juridiques durant l'usage de son arme de service, et après la décision de la DGSN de le suspendre de ses fonctions en attendant de le déférer devant la justice.
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent et vient ainsi s'ajouter à six autres individus, également en garde à vue, suspectés de complicité directe dans cette affaire ou d'avoir trompé la justice et porté outrage à la police judiciaire en fournissant de fausses informations sur les circonstances de cette affaire, précise le communiqué.
Pour rappel, dimanche dernier le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les circonstances ayant amené un agent de police à faire usage de son arme de service lors d'une intervention, causant ainsi la mort de deux individus.
Selon les premiers éléments de l’enquête, un inspecteur de police principal de la brigade d'investigation relevant du district de police d’Anfa est intervenu pour interpeller quatre personnes en état d'ébriété, deux filles et deux jeunes hommes, présumées impliquées dans des activités criminelles et de possession par l’un d’entre eux d’une arme blanche, indiquait alors un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale.
Face à une résistance farouche de la part des prévenus, le policier aurait été contraint d'user de son arme de service, tirant deux balles qui ont atteint mortellement un jeune homme et une fille parmi les mis en cause, précisait encore le communiqué.

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale