L’investissement public atteint 30% du PIB

L’investissement public atteint 30% du PIB
Source : aujourdhui.ma
11/07/2019 10:00

L’annonce a été faite au cours de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers.

Les efforts d’investissement du secteur public ont doublé au cours de la dernière décennie, passant de 90 milliards de dirhams en 2007 à 195 milliards de dirhams en 2019. «L’efficacité des investissements publics demeure en deçà des attentes». Les propos émanent du chef de gouvernement, Saâd Dine El Otmani, qui était l’hôte de la Chambre des conseillers dans le cadre de la séance mensuelle consacrée à la politique générale. El Otmani a expliqué que «son gouvernement était conscient de l’importance des investissements publics et s’engageait à mettre en place un système intégré de gestion et d’évaluation de ces investissements, à améliorer la qualité du choix des projets d’investissement et des moyens de les mettre en œuvre, au bénéfice des citoyens et contribuant à la production de richesses et à la création d’emplois».La même source a indiqué que «le Maroc avait consenti des efforts considérables au cours des dernières années en matière d’investissements publics: le montant total des investissements publics, qui comprend les investissements du budget général, des entreprises publiques et des collectivités territoriales a augmenté de 16,5% entre 2011 et 2019, pour atteindre 30% du PIB (Produit intérieur brut) faisant ainsi du Maroc l’un des premiers pays en matière du taux d’investissement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord».Concrètement, les efforts d’investissement du secteur public ont doublé au cours de la dernière décennie, passant de 90 milliards de dirhams en 2007 à 195 milliards de dirhams en 2019. De son côté, le taux d’exécution des investissements est passé de 62,43% en 2013 à 78,99% en 2017, soit une progression de près de 17 points en quatre ans. Le chef de gouvernement s’est voulu rassurant devant les membres de la deuxième Chambre soulignant que le dialogue public se poursuit depuis des années, notamment au sein des établissements économiques nationaux et internationaux, sur la répercussion des taux d’investissement enregistrés à un niveau de croissance supérieur à celui de l’ensemble des pays émergents.Il a cependant indiqué que le Royaume a toujours besoin de réaliser des taux de croissance élevés et réguliers, qui contribuent qualitativement à offrir des opportunités d’emploi suffisantes aux jeunes, à élever le niveau de vie de la population et à intégrer les catégories pauvres et vulnérables...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale