Loi-cadre de l’Éducation adoptée : Enfin la fin du débat sur les langues d'enseignement !

Loi-cadre de l’Éducation adoptée : Enfin la fin du débat sur les langues d'enseignement !
Source : Lesinfos.ma
17/07/2019 11:00

Le très controversé projet de loi-cadre N° 51.17 relative au système de l’éducation, de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique a été adopté mardi à la majorité, à la Chambre des représentants. Une victoire pour le camp d'Amzazi, qui met un terme à de longs mois de blocage et ouvre la voie à la très attendue mise en œuvre de cette réforme globale.   

C'est un grand « ouf » de soulagement qui a été poussé mardi par les membres de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants. Après des mois de blocage et des années d'attente, le projet de loi-cadre N° 51.17 relative au système de l’éducation, de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique, porté par le département de Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, a enfin été adopté à la majorité de 25 voix pour, 2 contre (Mokri Abouzeid et Mohamed Othmani) et 3 abstentions (provenant du parti de l'Istiqlal).

Les principales pierres d'achoppement ont été surmontées, notamment les très controversés articles 2 et 31 portant sur l'alternance linguistique et la langue d'enseignement. Après des mois de discorde sur ces deux points du texte de loi, les parlementaires ont enfin ratifié l'article 2, tel qu’il a été retenu dans la mouture modifiée du 2 avril dernier, et son corollaire l'article 31, instituant ainsi l'enseignement des matières scientifiques et techniques « en langues étrangères ». Si ces deux décisions n'ont pas manqué de diverger avec les souhaits et attentes des deux parlementaires du PJD, Mohamed Othmani et Mokri Abouzeid – qui a clairement explicité qu'il désirait que la langue d'enseignement soit l'arabe –, elles ont en revanche suscité l'enthousiasme du ministre de l’Éducation nationale. Tout en saluant « l’engagement et le grand esprit de responsabilité dont ont fait montre les parlementaires et se félicitant de l’adoption de la loi », il a en effet déclaré qu'il s'agissait d'une « journée historique ».

Et pour cause, attendue depuis près de trois ans, cette loi-cadre pourra désormais sortir de l'ornière et entrer en application. Ce texte composé de 60 articles « permettra de décliner la vision de la réforme et d’atteindre les objectifs tracés, loin de tout calcul politique ou changement de responsables gouvernementaux », indiquent nos confrères du Matin.

Le projet de loi-cadre prévoit en effet une série de réformes fondamentales, telles que l’institution de l’enseignement préscolaire, son accessibilité à tous les enfants âgés de 4 à 6 ans et son intégration progressive dans l’enseignement primaire. Un principe capital de discrimination positive en faveur des zones rurales et périurbaines et des zones souffrant de déficit, ainsi que le soutien de la scolarisation des filles et des enfants en situation de vulnérabilité appuiera l'élargissement de la base des scolarisés. Une attention particulière à la scolarisation des enfants en situation de handicap ou à besoins spécifiques sera également une préoccupation centrale de ce projet de loi-cadre afin de permettre à ces enfants de bénéficier de leur droit d’accéder à l’école, d’acquérir les aptitudes et compétences adaptées à leur situation. La lutte contre l’abandon scolaire et l'éradication de l'analphabétisme sont par ailleurs des axes incontournables de ce projet de loi. 

Ce texte aux multiples remaniements, basé sur la vision stratégique 2015-2030 de la réforme du système d’éducation, de formation de recherche scientifique, est le premier jalon visant à assurer l’équité et l’égalité des chances et à garantir un enseignement de qualité pour tous. Un défi colossal certes, mais Oh combien indispensable dans un Maroc de contrastes et de clivages sociaux.

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale