La justice américaine condamne le baron de la drogue "El Chapo" à la perpétuité

La justice américaine condamne le baron de la drogue
Source : France24 International
17/07/2019 16:00

Le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, dit "El Chapo", a été condamné par un juge de New York à la perpétuité, assortie de 30 années de prison supplémentaires. Ses avocats comptent faire appel de cette condamnation.

Sans surprise, le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, alias El Chapo, a été condamné, mercredi 17 juillet, à New York à la perpétuité. Cette peine a été assortie de trente années de prison supplémentaires.

Les avocats du narcotrafiquant le plus puissant depuis la fin du règne du Colombien Pablo Escobar, en 1993, ont déjà annoncé qu'ils feraient appel de cette condamnation.

Joaquin Guzman, aujourd'hui âgé de 62 ans, a acheminé aux États-Unis au moins 1 200 tonnes de cocaïne ces vingt-cinq dernières années.

"Les preuves accablantes présentées lors du procès ont montré que [Joaquin Guzman] était le chef impitoyable et sanguinaire du cartel de Sinaloa", qu'il a codirigé entre 1989 et 2014, a écrit le bureau du procureur fédéral de Brooklyn Richard Donoghue, dans son réquisitoire avant le prononcé de la peine.

Durant le procès, l'accusation a montré que le Mexicain avait ordonné l'assassinat ou mis lui-même à mort au moins 26 personnes – parfois après les avoir torturées –, qui étaient informateurs, trafiquants issus d'organisations rivales, policiers, collaborateurs voire même des membres de sa propre famille.

Depuis son extradition le 19 janvier 2017, "El Chapo" – "Le Courtaud", un surnom dû à sa petite taille, environ 1,60 m – a perdu de son aura : isolé dans sa cellule 23 heures sur 24, après deux évasions au Mexique, il ne peut voir que ses avocats et ses jumelles de 7 ans. Même sa femme est interdite de visite.

Vendeur d'oranges

La chute est rude pour celui qui dirigea vingt-cinq ans durant l'un des cartels les plus puissants de la planète, ancien héros de la culture narco et des "narcocorridos", ces ballades mexicaines avec guitares et trompettes qui racontent les chefs de cartels.

Ses évasions ont alimenté sa légende et lui ont valu une notoriété internationale, jusqu'à son arrestation en 2016, qui a mis fin à des décennies de traque par les autorités.

Joaquin Guzman est l'un de ces narcotrafiquants partis de rien : né le 4 avril 1957 dans une famille pauvre d'un village des montagnes de Sinaloa, dans le nord-ouest du Mexique, il travaille dès l'enfance en vendant oranges, caramels et boissons gazeuses...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale