Tirs de missiles : La Corée du nord adresse un « avertissement » musclé à Washington et à Séoul

Tirs de missiles : La Corée du nord adresse un « avertissement » musclé à Washington et à Séoul
Source : Lesinfos.ma
07/08/2019 10:00

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a déclaré que les derniers tirs de missiles de la Corée du Nord étaient un « avertissement » adressé à Washington et Séoul en raison de leurs manoeuvres militaires conjointes. Les Etats-Unis minimisent les faits et estiment que les manœuvres nord-coréennes sont conformes    

Le dernier lancement de missiles a eu lieu ce mardi après que les forces américaines et sud-coréennes ont commencé des manoeuvres conjointes visant à tester la capacité de Séoul à avoir un contrôle opérationnel en temps de guerre. Pyongyang avait prévenu que le lancement de ces manoeuvres compromettrait la reprise annoncée des négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord sur l'arsenal nucléaire de Pyongyang. En effet, la Corée du Nord a toujours réprouvé les manoeuvres conjointes régulières qu'elle considère comme une préparation pour une éventuelle invasion de son territoire, mais jusqu'à présent elle s'était abstenue d'effectuer des essais de missiles pendant que ces exercices américano-sud-coréens étaient en cours.

 

Washington minimise les tirs nord-coréens

 

L’agence de presse nord-coréenne, KCNA, a indiqué que Kim Jong Un avait personnellement assisté au tir de missiles de mardi. L'essai a permis de vérifier « l'efficacité en temps de guerre, d'un nouveau type de missiles tactiques guidés », a-t-elle précisé. « Se félicitant du succès de ce tir de démonstration, Kim Jong Un a noté que cette action militaire était une occasion d'adresser un avertissement approprié en direction des manoeuvres militaires conjointes que mènent les Etats-Unis et la Corée du Sud », a poursuivi l'agence officielle.
« La situation qui prévaut refroidit considérablement notre désir d'appliquer les accords Corée du Nord/Etats-Unis et les accords intercoréens, ce qui affecte également les perspectives d'un futur dialogue », a averti de son côté un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.
Selon l'état-major interarmes des forces sud-coréennes, la Corée du Nord a tiré mardi deux projectiles « présumés être des missiles balistiques de courte portée » et qui se sont abattus en mer. C'était la quatrième paire de missiles tirée par la Corée du Nord en moins de deux semaines, et Pyongyang a averti qu'il pourrait y en avoir d'autres.
Le président américain Donald Trump a minimisé ces divers tirs, soulignant qu'il s'agissait de missiles à courte portée et que ces essais ne constituaient pas une violation des engagements pris par le dirigeant nord-coréen envers les Etats-Unis.
Autre son de cloche du côté du conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, qui a affirmé dans une déclaration télévisée sur la chaîne Fox News que « les manoeuvres conjointes en cours sont conformes au partenariat que nous avons avec la Corée du Sud. La Corée du Nord a poursuivi ses manoeuvres avec la même intensité. Alors ils n'ont pas vraiment de raisons de se plaindre ».

Pour rappel, après une année de tensions croissantes et de menaces mutuelles, Donald Trump et Kim Jong Un ont tenu en juin 2018 à Singapour un sommet historique à l'issue duquel Kim Jong Un avait signé un engagement, rédigé en termes vagues, dans lequel il s'engageait à oeuvrer à « la dénucléarisation de la péninsule coréenne ».
Un deuxième sommet, en février à Hanoï, a tourné court en raison d'un désaccord sur la question d'une levée des sanctions économiques auxquelles la Corée du Nord est soumise et des concessions que Pyongyang pourrait faire en contrepartie.
Enfin, lors d'une rencontre impromptue en juin à Panmunjom, dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux Corées, le locataire de la Maison blanche et son homologue nord-coréen ont décidé la reprise des négociations sur le nucléaire. Mais ces discussions n'ont pas encore recommencé.

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale