Evolution du Covid-19 au Maroc

7714
confirmés
202
décès
5271
guérisons
Les meilleures astuces pour vous rafraîchir durant cet été Washington inculpe 28 Nord-Coréens pour le détournement de 2,5 milliards de dollars Baccalauréat 2020 : Le ministère de l’Éducation nationale publie les référentiels des examens La Bourse de Casablanca clôture la semaine dans le vert HBO Max: dernier venu parmi les plateformes de streaming BAD : Akinwumi Adesina réfute les accusations à son encontre KPMG: le Real Madrid, club le plus cher au monde devant Manchester United Les cafés et restaurants refusent de reprendre l’activité en livraison et en service à emporter L'ancien Premier ministre Abderrahman El Youssoufi n'est plus Les services à emporter et en livraison autorisés pour cafés et restaurants dès ce vendredi 29 mai

UBER : Le géant américain perd massivement de l’argent

UBER : Le géant américain perd massivement de l’argent
Source : Lesinfos.ma
09/08/2019 10:50

Uber a annoncé une perte record de 5,2 milliards de dollars et un chiffre d’affaires inférieur aux objectifs de Wall Street jeudi faisant chuter ses actions de 8%.  

Uber a encaissé au deuxième trimestre 2019 une perte record de plus de 5,2 milliards de dollars alors même que sa croissance a nettement ralenti, relançant les doutes sur la pérennité du modèle économique de l'entreprise américaine.
Et la réaction a été immédiate à la Bourse de New York : le titre du leader mondial de la réservation de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) chutait d'environ 8% hier soir dans les échanges électroniques suivant la clôture.
Les spécialistes du titre s'attendaient bien à une grosse perte en raison des coûts liés à l'arrivée d'Uber à Wall Street et aux rémunérations distribuées en actions, mais pas de cette ampleur. En effet, la perte nette d’Uber au deuxième trimestre, en hausse par rapport à une perte de 878 millions de dollars un an plus tôt, inclut 3,9 milliards de dollars de charges de rémunération à base d’actions liées à son introduction en bourse plus tôt cette année et une « appréciation du conducteur » de près de 300 millions de dollars liée à la vente d’actions.

La progression du chiffre d'affaires trimestriel a déçu

De plus, le groupe a fortement déçu en annonçant n'avoir fait grimper son chiffre d'affaires que de 14%, à 3,17 milliards de dollars, là où les spécialistes du titre s'attendaient à 3,36 milliards. « Même si nous continuons à investir massivement dans notre croissance, nous souhaitons aussi que ce soit une croissance de qualité et ce trimestre, nous avons fait des progrès en ce sens », a justifié le directeur financier Nelson Chai dans un communiqué. 
Le montant brut des réservations, l'argent qu'Uber reçoit avant de payer les chauffeurs et d'autres dépenses comme les péages, a pourtant augmenté de 31%. Le nombre total de courses a bondi de 35% à 1,68 milliard, et le nombre d'utilisateurs actifs par mois a grimpé de 30%, à 99 millions dans le monde.  
Mais Uber continue à dépenser beaucoup d'argent, en promotions par exemple pour attirer de nouveaux clients ou conserver ses parts de marché. Ses dépenses ont plus que doublé sur un an à 8,65 milliards de dollars. 
Toutefois, a souligné jeudi le patron de la société, Dara Khosrowshahi, dans une conférence téléphonique avec des analystes, « 
l'environnement concurrentiel sur la plateforme de réservation de voitures continue à se stabiliser, à s'améliorer ».  
Les dirigeants de son concurrent numéro un aux Etats-Unis, Lyft, avaient quant à eux fait des commentaires similaires la veille, suggérant que la guerre des prix entre les deux groupes s'apaise. Mais Lyft a aussi fait part d'un bond de son chiffre d'affaires de 72% au deuxième trimestre et, plus optimiste sur son activité, a prévu pour 2019 des pertes moins importantes qu'anticipé.
Uber prévoit pour sa part d'utiliser cette accalmie pour renforcer son service de livraison de repas Uber Eats sur un secteur « 
où la compétition est intense, les investissements importants mais le potentiel incroyable », a affirmé M. Khosrowshahi. 


 

 

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale