Vidéo/ Aïd Al Adha 1440 : l’ONSSA émet une série de conseils sanitaires

Vidéo/ Aïd Al Adha 1440 : l’ONSSA émet une série de conseils sanitaires
Source : 2M.ma
09/08/2019 15:00

A l’occasion de la fête de l’Aïd Al-Adha, qui sera célébrée lundi 12 août, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) présentent aux consommateurs une série de conseils sanitaires se rapportant aux opérations d’achat, de bien-être de l’animal, de son abattage, d’examen de la carcasse et des abats et de la conservation de ses viandes et des peaux.

Etat de santé du bétail

Lors de l’achat du mouton, l’ONSSA  conseille aux consommateurs de veiller à ce que l’animal soit actif et réactif, ne présentant pas de signes de maladies animales telles que la toux, la diarrhée, une augmentation anormale du volume de l’abdomen (météorisme), etc…

Entretien du mouton après l’achat

Une fois que le mouton acheté et ramené à la maison, il doit  être installé dans un endroit sûr, ne présentant aucun danger pour lui ou pour son environnement (enfants).  Concernant l’alimentation, elle doit être exclusivement constituée d’aliment grossier (paille sèche) et d'eau propre. Par ailleurs, l’Office  conseille de cesser de le nourrir 12 heures avant l’abattage. Seule l’eau peut être donnée à l'animal.

Abattage de l’animal

Le jour de l’abattage, il faut choisir un lieu propre et des outils bien aiguisés.  L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires conseille qu'il faut éviter le soufflage de l’animal par la bouche.

Quant à l’éviscération, elle doit se faire rapidement, explique l’ONSSA sur son site.

Qualité de la viande

Pour ce qui est de la carcasse, l’ONSSA explique que la couleur normale doit être rose clair. En cas de doute concernant l’état sanitaire de la carcasse (coloration rouge foncée ou jaunâtre), il faut contacter les services vétérinaires locaux ou, via la page web de l’ONSSA : www.onssa.gov.ma ou contacter le centre d’appel de l’ONSSA qui est à l’écoute du consommateur de 08h du matin à 8 h du soir, même le jour du sacrifice.

Pour les organes, il existe plusieurs maladies dont les plus importantes sont :

La larve de taenia : elle se présente sous forme de points blancs au niveau du foie ou des kystes d’eau sur la face interne du foie ou sur la graisse mésentérique.

Strongle des poumons : maladie qui atteint le poumon se présentant sous forme d’un grain de plomb au niveau de la partie inférieure de l’organe. Dans ce cas, il faut éliminer la partie atteinte

En cas de doute, Il faut prendre contact avec les services vétérinaires qui assurent la permanence les jours du sacrifice.

Stockage de la viande

Également, l’ONSSA donne un nombre de conseils relatifs au stockage des viandes.  Parmi ces recommandations : il faut garder la carcasse dans un endroit propre et frais environ 5 heures après l'abattage...

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus



Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale