Qu’est-ce qu’un AVC?

Qu’est-ce qu’un AVC?
Source : Lefigaro.fr
09/08/2019 15:00

INFOGRAPHIE - Il y a quelques semaines, Alain Delon a été victime d’un accident vasculaire cérébral. L’occasion de faire le point sur cet accident qui touche environ 140.000 personnes chaque année en France.

Alain Delon, 83 ans, a fait un accident cardio-vasculaire il y a plusieurs semaines, a annoncé ce jeudi à l’AFP son fils aîné Anthony Delon. Opéré à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) où il est resté trois semaines, l’acteur est désormais dans un état stable et se repose dans une clinique en Suisse.

En France, toutes les quatre minutes, une personne est victime d’un accident vasculaire cérébral. Comment cela se manifeste? Que faut-il faire? On fait le point sur cet accident qui représente une urgence vitale.

Qu’est-ce qu’un AVC?

Un accident vasculaire cérébral correspond à l’arrêt brutal de l’irrigation en sang d’une ou de plusieurs zones du cerveau. Privées d’oxygène, ces zones peuvent être endommagées de façon irréversible. Il existe deux sortes d’AVC. Le plus courant (environ 80% des cas) est l’AVC ischémique, aussi appelé infarctus cérébral, secondaire à l’obstruction d’une artère par un caillot sanguin. Pour le reste, il s’agit d’AVC hémorragiques: un vaisseau éclate, ce qui provoque une hémorragie dans le cerveau.

Très rarement (environ 1% des cas), un AVC ischémique peut aussi être provoqué par l’occlusion d’une veine: on parle alors de thrombose veineuse cérébrale. Celle-ci peut survenir à tout âge mais touche principalement les femmes jeunes qui cumulent facteurs hormonaux (contraceptifs œstroprogestatifs, grossesse et post-partum) et tabagisme.

Quels sont les symptômes?

Les signes de l’AVC surviennent très soudainement, parfois pendant le sommeil. Une perte de sensibilité, une sensation d’engourdissement voire une paralysie au niveau d’un ou plusieurs membres ou d’une partie du visage, des difficultés d’élocution, des troubles de l’équilibre ou encore des maux de tête inhabituels doivent alerter. Plusieurs de ces symptômes peuvent survenir en même temps, mais ce n’est pas toujours le cas.

Même si ces signes régressent au bout de quelques minutes, il ne faut pas les négliger car il peut s’agir d’un accident ischémique transitoire (AIT). Dans ce cas, l’obstruction de l’artère se résorbe d’elle-même. Malgré cela, il faut consulter en urgence car le risque de faire un AVC dans les heures et les jours qui suivent est très élevé (10% à un mois)...

 

 

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale