BMW X6 : la passe de trois

BMW X6 : la passe de trois
Source : turbo.fr
12/08/2019 10:00

Désormais bien intégré à la gamme de SUV chez BMW, le X6 livre une troisième génération prenant quelques risques visuellement, à l'instar des X5/X7 avec qui il partage base, mécanique et intérieur, mais obligatoire pour lutter sur un segment en vogue.

BMW X6 : moins de muscle, plus de prestance

Il semblait presque oublié, alors qu'il a apporté un vent de nouveauté dans la gamme des SUV BMW. Le X6 se renouvelle enfin, après l'apparition du X5 en 2018 et de l'inédit colosse X7 en 2019. La troisième génération veut consolider son expérience de pionnier face aux rivaux Mercedes, et désormais Audi.

Déjà impressionnant dans la mouture sortante, le BMW X6 gonfle davantage sur cette génération 2019. Avec 4,94 mètres entre les boucliers (+ 3 cm) et passant la barre symbolique des 2 mètres en largeur, le SUV teuton est taillé clairement pour les grands espaces, et sera encore plus à l'étroit en ville. Mais l'impression du style est d'autant plus efficace, avec une calandre doublant de volume, des phares pouvant même être à technologie laser et des prises d'airs (factices ou non) toujours plus hypertrophiées.

Bon à savoir : Des narines éclairées ! Étonnamment non présentes sur les X5 et X7, les « narines » ou « haricots » servant de calandre sont éclairées sur le X6. Un équipement inédit qui fera son effet sur route en nocturne, au détriment de la sobriété. Alors que le profil du SUV est significativement débarrassé des nombreux plis qui caractérisaient l'ancienne génération, c'est le hayon qui se complexifie. Reprenant les feux de la Série 8, le X6 apporte des écopes latérales, des faux diffuseur d'air, une plaque logeant dans un renfoncement, et des échappements s'entourant de chrome. C'est massif !

La grosse cavalerie dès le lancement

M, comme un emblème, disait un certain artiste. La grille sport de la marque bavaroise, censée incarner le summum, représentera la moitié du catalogue du X6. En essence, l'entrée de gamme xDrive40i aux 6 cylindres 3 litres de 340 ch est surmonté du M50i au V8 fort de ses 530 ch. Si le premier contient son appétit en carburant à 8,5 l/100 km, le second revendique environ 10,5 l/100 km, mais son 0 à 100 km/h en 4,3 secondes impressionnera à chaque démarrage.

Dans la gamme diesel, le xDrive30d, lui aussi six cylindres en ligne, développe 265 ch, mais son homologue sportif M50d culminera à 400 ch, avec respectivement 6,5 et 7 l/100 km de consommation. Toutes les motorisations sont automatiquement associées à une boîte 8 rapports Steptronic, et bien sûr les 4 roues motrices.

À terme, une version M ira gonfler la gamme, avec un V8 essence déployant quelques 600 ch. Il est aussi possible qu'une variante hybride rechargeable soit de la partie d'ici fin 2020, reprenant la motorisation xDrive45e de 394 ch du X5 avec une autonomie électrique de 40 km...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale