Qui est Schinas, le commissaire en charge de la «protection de notre mode de vie européen»?

Qui est Schinas, le commissaire en charge de la «protection de notre mode de vie européen»?
Source : Lefigaro.fr
11/09/2019 07:00

Le commissaire grec, qui a hérité mardi du dossier ultra-sensible des migrations dans la prochaine Commission européenne, est au coeur de la polémique en raison de l’intitulé donné à son poste.

Voilà une affaire dont se serait probablement passé Margaritis Schinas, le tout premier fonctionnaire européen à accéder à un poste de commissaire. «C’est une consécration et une grande fierté pour nous tous», confiait il y a quelques jours l’un de ses anciens collègues.

Ce Grec de 57 ans, nommé mardi vice-président de la Commission européenne en charge des migrations par Ursula von der Leyen, est en effet au centre d’une polémique en raison de la dénomination donnée à son futur portefeuille: «protection de notre mode de vie européen». «Notre mode de vie européen, c’est s’accrocher à nos valeurs. La beauté de la dignité de chaque être humain est l’une des plus précieuses valeurs», a justifié mardi Ursula von der Leyen au cours de sa conférence de presse consacrée à la présentation des attributions de portefeuille aux commissaires européens.

Cette explication n’est absolument pas du goût de la gauche européenne, qui a immédiatement réagi, en pointant l’appartenance de la présidente élue à la famille PPE, c’est-à-dire à la droite européenne. «Cela fait peur de voir proposer un portefeuille sur la “protection du mode de vie européen” qui inclut la migration et la protection des frontières. Nous espérons que la présidente von der Leyen ne voit pas une contradiction entre soutenir les réfugiés et les valeurs européennes», s’est inquiété la co-présidente du groupe des Verts au Parlement européen, Ska Keller. Claude Moraes, membre du groupe des sociaux-démocrates, a pour sa part déclaré qu’il soulèverait ce «vrai problème» auprès de son groupe, ajoutant qu’un portefeuille ainsi nommé ne pouvait pas exister. Quant au porte-parole d’Amnesty International, il a dénoncé «la rhétorique de l’extrême droite, “les migrants menacent le mode de vie européen”» et a estimé, qu’«en liant la migration à la sécurité», ce portefeuille «envoie un message inquiétant». «C’est une maladresse sémantique», admet de son côté un diplomate européen, manifestement embêté...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale