Hicham Najmi, le secrétaire général du ministère de la Santé, a été limogé !

Hicham Najmi, le secrétaire général du ministère de la Santé, a été limogé !
Source : Lesinfos.ma
18/09/2019 11:00

Pressenti pour succéder à Anas Doukkali, le numéro deux du ministère de la Santé a finalement été limogé suite à l’affaire de la défenestration d’une jeune femme de la chambre d'hôtel qu’il occupait à Agadir.   

Les démentis et autres tentatives d’étouffer l’affaire auront été vains. Hicham Najmi, le secrétaire général du ministère de la Santé, a finalement été limogé suite à son implication avérée dans une affaire qui remonte au 23 août dernier, lorsqu’une femme a fait une chute de la chambre qu’il occupait au deuxième étage d’un hôtel d’Agadir.


Tentative d’étouffer l’affaire


Au moment des faits, Hicham Najmi avait pris la fuite, laissant la victime dans un état critique. Quelques heures plus tard, le numéro deux du ministère de la Santé fera un démenti dans les colonnes du 360, réfutant toute implication dans ce qu’il appellera « un pur accident ». « Cet accident a eu lieu ce vendredi matin (23 août, NDLR), alors que j’occupais la chambre voisine à celle que tenait la jeune femme dont les cris d'appels au secours ont retenti du deuxième étage », avait-il alors déclaré au 360. « Accompagné de ma femme, je me suis rendu dans cette chambre pour constater que la jeune fille venait de chuter après avoir glissé », avait-il ajouté avant de démentir formellement les informations, qui circulaient alors timidement sur certains médias et réseaux sociaux, selon lesquelles il se serait trouvé en compagnie de cette jeune fille entretenant des relations sexuelles, ainsi que les rumeurs selon lesquelles il aurait été ivre au moment des faits.
« Ce sont des rumeurs fabriquées », avait-il martelé. « Je me suis rendu, en tant que témoin, au commissariat, en compagnie de ma femme, pour faire une déposition sur les réelles circonstances de la chute de cette jeune fille. Celle-ci a elle-même affirmé à la police qu'elle a glissé de sa chambre ».


Implication finalement avérée de Hicham Najmi


Selon plusieurs médias se référant à des sources concordantes, les images de vidéosurveillance de l’établissement hôtelier dans lequel séjournait le secrétaire général, ainsi que d’autres témoignages de personnes qui se trouvaient sur place au moment des faits, ont prouvé l’implication de Hicham Najmi dans cet « accident ».
Il s’est d’abord avéré que l’intéressé était bel et bien en état d’ébriété avancé au moment de son arrivée à l’hôtel accompagné de deux femmes, dont la victime, comme le précise le média Le1.ma. Il aurait également présenté un faux numéro d’identité à la réception, au moment où il a pris une chambre, à ses frais, pour ses invitées. Puis contrairement à ses déclarations à la presse, le désormais ex-secrétaire général, était bel est bien présent dans la chambre de la femme qui « s’était jetée » de la fenêtre. Aujourd’hui, Hicham Najmi est poursuivi par le parquet pour « déclaration de fausse identité », « allégations mensongères » et « non-assistance à personne en danger ». Son procès s’ouvrira cette semaine et déterminera le degré d’implication du poulain d’Aziz Akhannouch déjà éclaboussé par le scandale des ententes illicites sur les prix du carburant. 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale