Evolution du Covid-19 au Maroc

7807
confirmés
205
décès
5459
guérisons
Les meilleures astuces pour vous rafraîchir durant cet été Washington inculpe 28 Nord-Coréens pour le détournement de 2,5 milliards de dollars Baccalauréat 2020 : Le ministère de l’Éducation nationale publie les référentiels des examens La Bourse de Casablanca clôture la semaine dans le vert HBO Max: dernier venu parmi les plateformes de streaming BAD : Akinwumi Adesina réfute les accusations à son encontre KPMG: le Real Madrid, club le plus cher au monde devant Manchester United Les cafés et restaurants refusent de reprendre l’activité en livraison et en service à emporter L'ancien Premier ministre Abderrahman El Youssoufi n'est plus Les services à emporter et en livraison autorisés pour cafés et restaurants dès ce vendredi 29 mai

Les hommes devraient arrêter l’alcool dès six mois avant la conception selon une étude

    Les hommes devraient arrêter l’alcool dès six mois avant la conception selon une étude
Source : santemagazine.fr
07/10/2019 12:01

Les hommes désireux de devenir papa devraient s’astreindre à arrêter l’alcool dès six mois avant la conception, pour éviter que l’enfant ne souffre de malformation cardiaque, selon une nouvelle étude.

Pour protéger le bébé à naître d’éventuelles malformations cardiaques congénitales, hommes et femmes devraient éviter l’alcool bien avant la conception, si l’on en croit les résultats d’une étude publiée dans le European Journal of Preventive Cardiology.

Selon cette étude, menée par des chercheurs de la Central South University de Chine, la consommation d’alcool dans les trois mois précédant la conception ou au cours du premier trimestre de grossesse était associée à un risque accru de cardiopathie congénitale de 44% en cas de consommation du père, et de 16% en cas de consommation de la mère, par rapport au fait de ne pas boire d’alcool.

Quant à la consommation occasionnelle et excessive d’alcool (ou binge-drinking), à raison de cinq verres ou plus lors d’une même occasion, elle était liée à une probabilité accru de malformation cardiaque congénitale de 52% pour le futur père, et de 16% pour les futures mamans...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale