La tuberculose ravage l’Inde et elle est plus dangereuse que jamais

La tuberculose ravage l’Inde et elle est plus dangereuse que jamais
Source : Vice.com
08/10/2019 07:40

Alors qu’elle concentre 27 % des malades, l’Inde fait face à un phénomène aggravant : le virus a muté et résiste aux antibiotiques. Enquête au cœur de cette nouvelle menace à Bombay.

Lorsqu’elle évoque sa rémission, les yeux de Meera Yadav dégagent de la force et des larmes. « Je suis tellement chanceuse. Après sept ans de lutte, je suis libérée de la tuberculose. » Difficile de dire s’il s’agit de joie ou de tristesse. Certes, Meera est une miraculée parmi les victimes de la tuberculose en Inde. Grâce au soutien de Médecins sans frontières (MSF), elle a pu survivre à une forme très grave du virus. Mais si les médicaments qui l’ont finalement sauvée lui ont été fournis gratuitement, sa guérison s’est faite au prix fort.

« De nombreux hôpitaux m’ont prescrit des injections quotidiennes inefficaces et très douloureuses. J’ai dépensé 100 000 roupies [1 300 euros, une fortune en Inde, NDLR] sans que mon état ne s’améliore. » Et puis comme beaucoup de femmes touchées par la tuberculose, Meera Yadav continue de faire face au rejet de la société. Lorsqu’elle a commencé à tousser et cracher du sang, elle a dû se séparer de son mari et de son nourrisson pour éviter de les contaminer. Mais malgré sa rémission, l’époux n’est jamais rentré. Son enfant non plus.

 

Aux yeux du grand public, la tuberculose est vue comme un mal d’un autre siècle, la phtisie racontée dans les romans de Zola. En réalité, avec plus de 1,6 million de victimes par an, la tuberculose est depuis 2016 la maladie infectieuse la plus meurtrière du monde, loin devant le sida (1 million) et le paludisme (435 000). « L’Inde est le pays le plus frappé, détaille Jamhoih Tonsing, directrice Asie du Sud-Est de l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires. On y recense plus d’un quart des cas détectés dans le monde, soit 2,7 millions de personnes. » Le dénouement qu’a connu Meera est malheureusement rare : en 2017, 410 000 Indiens en sont morts selon l’Organisation mondiale de la santé...

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale