Joker, la naissance de la violence

Joker, la naissance de la violence
Source : Elle
08/10/2019 15:00

Arthur Fleck, futur Joker, rit à gorge déployée, partout, tout le temps.

 C’est d’ailleurs son souhait le plus cher, faire rire les autres, avec son one-man-show. Séduire le public, être comme son idole, le présentateur de télévision Murray Franklin. Mais devant lui, les portes se ferment, la révolte grandit en lui, la violence est partout. Un conte social que l’on regarde en apnée.   L’idée de passer après Jack Nicholson et Heath Ledger dans la peau du Joker aurait pu effrayer Joaquin Phoenix. Mais l’acteur a gagné son pari avec brio en nous faisant découvrir la genèse d’un personnage qui a effrayé des générations de fans de Batman, l’homme avant le monstre.

Dans l’imaginaire collectif, le Joker est un clown violent, sans moral, presque fou, qui n’a pour but que de terroriser la population de Gotham City. Mais le réalisateur Todd Phillips joue avec les nerfs du spectateur en lui offrant une vision toute autre. Quelle est l’origine du mal ? Comment ce fils à maman un peu simplet est-il devenu une bête sanglante ? Une œuvre sans super héros, mais avec un antihéros que l’on sait diabolique, mais pour lequel on ne ressent que de l’empathie. Le spectateur n’arrive pas à décoller son regard du corps faible d’Arthur Fleck. On ne sait plus qui est victime et qui est bourreau. De quoi mettre mal à l’aise une bonne partie du film...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale