Sida: "notre vie a de la valeur", lance une jeune Burundaise au Fonds mondial

Sida:
Source : Sciencesetavenir.fr
10/10/2019 08:26

"Notre vie a de la valeur, vous ne devez jamais l'oublier", a plaidé une jeune Burundaise née avec le VIH, jeudi, aux côtés du président Macron, lors de la conférence de refinancement du Fonds mondial contre les maladies infectieuses à Lyon.

Amanda Dushime, 18 ans, ambassadrice du réseau "Grandir ensemble" (soutenu par l'ONG Sidaction), s'exprimait juste avant que le chef de l’État, hôte de cette 6e conférence, ne prenne la parole pour annoncer le montant de la contribution française.

"Nous vivons et grandissons avec le sentiment d'un avenir incertain", a lancé à la tribune la jeune fille, dépistée tardivement, à l'âge de 11 ans.

"Les filles sont particulièrement touchées en Afrique subsaharienne", où "seul un enfant sur deux a accès aux traitements", "les soins pédiatriques sont insuffisants" et "certains d'entre nous attendent plus de trois ans avant de savoir si leur traitement fonctionne", a-t-elle dit.

"Nous ne voulons plus de cela, être soignés à l'aveuglette, nous ne réclamons rien de plus que le respect de nos droits, tout simplement le droit de vivre et d'espérer un avenir", a insisté Amanda Dushime en dénonçant les "multiples discriminations et stigmatisations" que subissent les jeunes porteurs du virus...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale