Après la démission d’El Omari, qui prend la relève ? L’appel à candidatures est lancé

Après la démission d’El Omari, qui prend la relève ? L’appel à candidatures est lancé
Source : Lesinfos.ma
18/10/2019 15:00

Quelques jours après que les médias aient annoncé la démission d’Ilyas El Omari de la Présidence du Conseil régional de Tanger-Tétouan-El Hoceima sans aucune confirmation ni démenti,  la Wilaya de la région a révélé l’ouverture des candidatures pour le même poste.

En effet, d’après un communiqué signé par le Gouverneur de la région, l’appel à candidatures est désormais officiel pour combler le poste de Président du Conseil régional. 

 

Le Gouverneur a annoncé par le biais du même communiqué que le délai de dépôt des candidatures à la Présidence du Conseil qui sera fixée à cinq jours, débute aujourd’hui le 18 Octobre et se terminera le 22 Octobre à minuit. Un bureau a été consacré à cet effet, au siège de la Wilaya au troisième étage pour la réception des dossiers de candidatures.

 

D’après le communiqué, les candidatures devraient être présentées de façon personnelle par ceux qui le souhaitent et ce, conformément aux conditions et aux modalités stipulées. 

“Conformément à la décision du ministre de l’Intérieur n°19/2 du 17 octobre 2019, portant sur le constat que M. Ilyas El Omari est en situation de cessation d’exercice de ses fonctions de Président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et en vertu des dispositions de la loi organique n°111-14 relative aux régions, il a été procédé à l’annonce du délai de dépôt des candidatures au poste de Président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, fixé à 5 jours”.

 

Selon nos confrères de "le360", deux noms sont probables à l'obtention du poste à savoir la journaliste Fatima Hassani et l'avocat Taoufik Mimouni. Mohamed Boudra quant à lui, selon la même source, aurait appris à son entourage qu'il n'était pas intéressé à succéder à El Omari pour des raisons personnelles.

 

Pour rappel, Ilyas El Omari est à la tête de la Présidence du Conseil régional depuis son élection en Septembre 2015 à la Présidence du PAM, lorsqu’il a recueilli 42 voix sur 62. Son rival Said Khairoun du Parti de la Justice et du Développement avait quant à lui avait obtenu 20 voix avec une abstention.

 

Par Matar Bensalmia

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale