Les propos controversés d’Ahmed Rissouni suscitent la polémique

Les propos controversés d’Ahmed Rissouni suscitent la polémique
Source : Lesinfos.ma
21/10/2019 11:00

Le Président de la Fédération Mondiale des Savants Musulmans Ahmed Rissouni a décrit toute femme marocaine qui défend les libertés individuelles de “femme indécente”. 

Suite aux manifestations qui ont suivi l’arrestation de sa nièce Hajar Rissouni pour avortement avant l’octroi de la grâce royale, Ahmed Rissouni n’a pas manqué de désigner toutes celles qui ont fait preuve de solidarité à son égard et qui ont brandi des pancartes sur lesquelles était écrit “Oui j’ai eu des rapports sexuels et j’ai avorté” d’impudiques. 

 

En effet, dans un article controversé, Ahmed Rissouni s’est lamenté quant à la situation choquante d’après ses dires. “ Nous avons vu des femmes fières d’avoir eu des relations sexuelles haram, cela prouve qu’elles n’ont reçu aucune éducation et qu’elle ne pourront jamais se marier un jour”. 

 

Les activistes ont considéré que la position du prédicateur est intolérable vu que cela ne fait qu’humilier les femmes marocaines qui ont tout le droit de faire ce que bon leur semble de leur corps et que personne n’a le droit de les juger. Ces propos, d’après les activistes représentent la mentalité archaïque et schizophrène de la société marocaine.

 

Selon nos confrères de “Hespress”, la député Hanane Rihab s’est indignée face à ses propos rabaissants sur la femme marocaine “ L’article d’Ahmed Rissouni est un encouragement explicite de la violence contre les femmes qui pensent librement.

 

De son côté, la journaliste Khaoula Jaafari n’a pas manqué non plus de réagir aux propos haineux du prédicateur “Ces femmes sont victorieuses de part le fait qu’elles s’imposent et qu’elles assument parfaitement leur façon de penser et d’agir dans une société où la schizophrénie est monnaie courante”. 

 

Le conflit entre ceux qui prônent la religion et ceux qui défendent les libertés individuelles est intemporel. Pourvu que la société marocaine cesse de plonger et s’enfoncer de plus en plus dans une schizophrénie qui la rend encore plus fragile qu’elle ne l’est réellement. 

 

Par Matar Bensalmia

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale