Aéronautique. Après 7 mois d’immobilisation, la crise du 737 MAX menace-t-elle l'avenir de Boeing?

Aéronautique. Après 7 mois d’immobilisation, la crise du 737 MAX menace-t-elle l'avenir de Boeing?
Source : le360.ma
22/10/2019 13:20

Sept mois après l'immobilisation au sol de la flotte mondiale du 737 MAX, Boeing s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise. Les récentes révélations d'échanges troublants entre salariés sur les problèmes de cet avion avant sa mise sur le marché ont jeté un froid.

Les incertitudes sur le retour en service du MAX sont nombreuses. La facture pourrait dépasser les 17 milliards de dollars et Boeing doit répondre aux questions sur sa culture et sa transparence.   Le 737 MAX, un avion monocouloir pouvant transporter jusqu'à 230 passagers suivant ses versions (7, 8, 9 et 10), mis en service en mai 2017, est cloué au sol à travers le monde depuis mi-mars après deux catastrophes aériennes intervenues en moins de six mois d'intervalle.  

Sur Ethiopian Airlines, un accident a causé la mort des 157 personnes à bord le 10 mars 2019. Auparavant, le 29 octobre 2018, un 737 MAX de Lion Air s'était écrasé, faisant 189 morts. Dans les deux cas, le système automatique MCAS, qui devait empêcher l'avion de partir en piqué, a été mis en cause.   La RAM n’a pas annulé sa commande de deux Boeing 737 Max    Un comité regroupant les autorités mondiales de l'aviation civile (JATR) a estimé récemment que l'agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) n'avait pas évalué correctement le MCAS parce qu'elle manquait d'ingénieurs et d'expertise. Plusieurs autorités américaines ont lancé des enquêtes. Des échanges remontant à novembre 2016 entre deux pilotes de Boeing, publiés vendredi, suggèrent que le MCAS rendait l'avion difficile à piloter en simulateur. "Il déraille dans le sim" (simulateur, ndlr), écrit l'un de ces pilotes à un collègue...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale