La DGAPR répond au père de Nasser Zefzafi

La DGAPR répond au père de Nasser Zefzafi
Source : Lesinfos.ma
05/11/2019 11:00

Retour sur l’affaire Zefzafi. La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion a dénoncé le comportement du père de Nasser Zefzafi détenu dans le cadre des événements d’Al Hoceima. “Ahmed Zefzafi, père de Nasser, fait des événements d’Al Hoceima un fonds de commerce exploitant, ainsi et de manière flagrante la situation de plusieurs détenus dans le cadre de ces événements ainsi que des conditions de leurs familles” a affirmé la DGAPR dans un communiqué. 

Après avoir décidé des sanctions disciplinaires à l’encontre de Nasser, ses codétenus ainsi que des fonctionnaires ayant enfreint les lois, la Délégation n’a pas tardé à répondre aux accusation d’Ahmed Zefzafi, père de Nasser Zefzafi les accusant de torture et maltraitance à l’égard de son fils. 

Nasser Zefzafi avait bel et bien expliqué dans son enregistrement audio qu’il subissait la torture. Toutefois, la Délégation est venue nier par le biais de son communiqué publié hier, toute maltraitance à son encontre et encore moins à l’encontre des autres codétenus. 

 

Par ailleurs, la DGAPR a affirmé que les détenus en question avaient semé le chaos au sein de l’établissement et avaient même blessé quelques fonctionnaires qui ont été transportés au CHU Hassan II de Fès afin de subir des examens médicaux. 

“Au vu de ces infractions qu’ils ont commises et afin de préserver la sécurité de l’établissement et de ses pensionnaires, des mesures disciplinaires ont été prises à leur encontre en procédant à leur transfert vers d’autres quartiers du même établissement ou vers d’autres établissements pénitentiaires, tout en les plaçant dans des cellules disciplinaires” a ajouté la DGAPR dans le même communiqué.

L'affaire Nasser Zefzafi n'a pas l'air de s'achever. Rappelons qu'il a été condamné ainsi que trois autres personnes à 20 ans de prison le mardi 26 juin, suite au mouvement de protestation qu'ils avaient mené en 2016-2017.

Matar Bensalmia

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale