Evolution du Covid-19 au Maroc

7807
confirmés
205
décès
5459
guérisons
Les meilleures astuces pour vous rafraîchir durant cet été Washington inculpe 28 Nord-Coréens pour le détournement de 2,5 milliards de dollars Baccalauréat 2020 : Le ministère de l’Éducation nationale publie les référentiels des examens La Bourse de Casablanca clôture la semaine dans le vert HBO Max: dernier venu parmi les plateformes de streaming BAD : Akinwumi Adesina réfute les accusations à son encontre KPMG: le Real Madrid, club le plus cher au monde devant Manchester United Les cafés et restaurants refusent de reprendre l’activité en livraison et en service à emporter L'ancien Premier ministre Abderrahman El Youssoufi n'est plus Les services à emporter et en livraison autorisés pour cafés et restaurants dès ce vendredi 29 mai

Le chômage grimpe à 9,4%

Le chômage grimpe à 9,4%
Source : aujourdhui.ma
08/11/2019 10:01

Il s’est légèrement creusé au troisième trimestre de l’année.

Le chômage reste relativement élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, soit un taux de 26,7% contre 7% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus. Une légère augmentation du chômage a été observée au troisième trimestre 2019. Plus de 1,11 million de Marocains se sont trouvés en cette situation contre 1,08 million recensés à fin septembre 2018, soit un additionnel de 26.000 personnes. Cette hausse a élevé le taux de chômage à 9,4% contre 9,3% une année auparavant. C’est ce que relève le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans sa note d’information relative aux principaux indicateurs du marché du travail au troisième trimestre de l’année.

Six régions captent 79,2% des chômeurs. Casablanca-Settat arrive en tête avec 24,1%, devançant largement Rabat-Salé-Kénitra (13,9%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (12,6%), l’Oriental (9,8%), Souss-Massa (9,4%) et Fès-Meknès (9,4%). La tendance trimestrielle laisse apparaître une accentuation du chômage dans les zones rurales. On note ainsi 23.000 personnes en situation de chômage dans le milieu rural, soit un taux de 4,5% contre 3,9%. Et avec un total de 3.000 chômeurs à fin septembre, le taux de chômage en ville s’est rétracté passant en une année de 13,1 et 12,7%. L’analyse régionale fait ressortir un taux de chômage plus élevé dans les régions du Sud. Il s’est établi à 15,5% à fin septembre. L’Oriental arrive en deuxième position avec un taux de 14,2%, suivi du Souss-Massa (11,7%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,2%). En revanche, le taux de chômage a baissé au niveau de Marrakech-Safi et Béni Mellal-Khénifra. Il s’est situé respectivement à 6,3 et 4,7%. Le HCP constate par ailleurs que le chômage reste relativement élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, soit un taux de 26,7% contre 7% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus. Les femmes et les diplômés sont les plus concernés, soit des taux respectifs de 13,9 et 15,5%. Le Haut-Commissariat au Plan note par ailleurs que plus de la moitié des chômeurs recherchent leur premier emploi. Cette tranche représente un taux de 55,3%, dont 49% d’hommes et 67,4% de femmes....

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale