Evolution du Covid-19 au Maroc

25537
confirmés
382
décès
18435
guérisons
Fausse monnaie : Près de 10.000 faux billets détectés d'une valeur de 1,5 MDH en 2019 Narsa: Le permis est obligatoire pour conduire les triporteurs Deux Marocaines sur la liste Women Behind Middle Eastern Brands Nouvelle approche pour accéder aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire Covid-19 : l'UE commande 30.000 traitements remdesivir auprès de Gilead Le CES 2021 se déroulera à 100% en ligne HCP : 71% des entreprises marocaines craignent un reconfinement Laurent Gbagbo fait sa demande de passeport pour rentrer en Côte d’Ivoire Le Conseil de la Concurrence soumet au roi sa décision de sanctionner les pétroliers Aïd AL-Adha : Sept souks fermés pour non respect des mesures sanitaires

Logistique: Où est passée la loi sur le secteur ?

Logistique: Où est passée la loi sur le secteur ?
Source : Challenge.ma
14/11/2019 08:40

Donnée pour imminente depuis quatre ans, la loi dédiée au secteur de la logistique n?a finalement jamais vu le jour.

L’Agence marocaine pour le développement de la logistique (AMDL) avait pourtant annoncé, dès l’été 2015, que l’élaboration du premier cadre réglementaire de la logistique au Maroc figurait au sommet de ses priorités! Plus encore, pratiquement tous les officiels marocains du secteur du transport et de la logistique qui ont fait des sorties médiatiques à l’occasion du dernier Forum d’Affaires Maroc-France organisé récemment à Dakhla et dont la logistique fut l’une des principales thématiques (y compris le ministre de tutelle Abdelkader Amara), ont fait l’impasse sur ce projet de loi manifestement rangé au tiroir des oubliettes.

 

Est-ce à dire que le secteur de la logistique, dont les enjeux et les défis sont encore plus importants à l’aube de la prochaine décennie qu’à la veille de son premier et unique contrat-programme 2010-2015, ne souffre plus d’une absence de textes de loi dédiés, à l’instar d’autres métiers comme le transport ? Pas si sûr, si l’on prête l’oreille aux opérateurs logistiques structurés qui souffrent encore de plusieurs maux dont la concurrence déloyale de l’informel et l’absence de normes nationales et de barrières à l’entrée. La preuve est qu’aucun des acteurs locaux n’a atteint, à ce jour, le stade d’intégration de ses pairs européens et internationaux (en se plaçant sur toute la chaîne logistique incluant la logistique contractuelle, la messagerie, le transport de marchandises en groupage, le freight-forwarding, le co-packing, etc)....

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale