Revue de presse Allemagne : les Alpes tombent en morceaux

Revue de presse Allemagne : les Alpes tombent en morceaux
Source : Sciencesetavenir.fr
02/12/2019 15:29

Le dégel du permafrost menace le mont Cervin ; l'Allemagne voudrait lancer des fusées ; que sont devenus les jeunes scientifiques est-allemands après 1989 ; hommage au résistant Georg Elser.

 

Côté suisse comme côté allemand, le constat est le même, les Alpes sont en train de s'effriter ; les chutes de rochers se succèdent, les glaciers reculent, la montagne est moins sûre que jamais. L'inquiétude est la plus sensible lorsque ce sont les icônes nationales qui sont frappées, tel le Cervin (ou Matterhorn), qui culmine à 4.478 mètres et sépare le canton du Valais de la vallée d'Aoste en Italie. Le magazine scientifique Spektrum der Wissenschaft nous apprend que ce véritable "sanctuaire géologique" pour les Suisses est en train de se désagréger. C'est en effet ce que prouvent les observations des géo-informaticiens de l'École polytechnique fédérale de Zurich, qui surveillent depuis 11 ans le permafrost via le réseau PermaSense. Les fissuromètres et autres capteurs acoustiques, GPS et sismiques qu'ils ont installés surveillent en permanence les moindres mouvements, changements, oscillations et vibrations provenant de la montagne, en particulier sur l'arête du Hörnli qui est extrêmement friable.

Les résultats indiquent une accélération de la dislocation, en liaison directe avec le réchauffement climatique, la hausse des températures, en particulier lors des canicules, entraînant non seulement la fonte et le recul des glaciers, mais surtout le dégel du permafrost. Or son rôle est d'agglomérer la roche : il est le ciment de la montagne et en assure la stabilité en retenant les éboulis. Ces mesures rejoignent le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) sur l'état des océans et de la cryosphère, qui tire la sonnette d'alarme quant aux conséquences destructrices du dégel du permafrost. Le risque est d'autant plus inquiétant qu'il n'est pas directement visible, car la hausse des températures est également constatée à l'intérieur même de la montagne, résultat des infiltrations d'eau dans la pierre qui n'est plus protégée par le gel...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale