Evolution du Covid-19 au Maroc

1113
confirmés
71
décès
76
guérisons
6 DYI's à essayer avant la fin du confinement Covid-19 : 70 nouveaux cas et 26 guérisons en 24h Tibu Maroc opte pour l’éducation par le sport à distance Douanes : Nouvelle procédure de délivrance des certificats EUR.1 et EUR-MED Accor fermera les deux tiers de ses hôtels dans le monde Covid-19 : Boris Johnson prolonge sa quarantaine Construit en 6 jours, l'hôpital de campagne des FAR à Benslimane est prêt L’iPhone SE 2020 disponible dès demain Des avocats marocains attaquent le médecin qui propose de tester un vaccin en Afrique 334 personnes arrêtées pour violation de l’état d’urgence

COP 25 : l’Unicef lance la Déclaration sur les enfants, les jeunes et l’action climatique

COP 25 : l’Unicef lance la Déclaration sur les enfants, les jeunes et l’action climatique
Source : Sciencesetavenir.fr
10/12/2019 10:20

Cette déclaration, qui met les enfants et les jeunes au centre des discussions climatiques, a été lancée en présence de ministres de l’Environnement des pays signataires et de quelques jeunes activistes environnementaux. Par Nicolas Gutierrez Cortes, correspondance particulière.

Les jeunes prennent le devant de la scène à la COP 25. Après Greta Thunberg et les jeunes de Fridays for future, qui ont déploré le peu d'avancées politiques durant cette année, c'était au tour de l'Unicef, accompagnée par de jeunes activistes d'Amérique latine, d'Afrique et d'Europe. En soulignant que les enfants et les jeunes sont les plus vulnérables face aux impacts du changement climatique et qu'ils seront ceux qui devront vivre le plus longtemps avec les conséquences de ce changement, l'agence onusienne a lancé lundi 9 décembre l2019 la Déclaration sur les enfants, les jeunes et l'action climatique. Celle-ci engage les pays signataires à inclure les droits des enfants et des jeunes dans leurs politiques climatiques, ainsi que les impliquer dans la prise de décisions pour ces politiques.

Les enfants et les jeunes, les plus vulnérables, mais les moins écoutés

"Plus de 500 millions d'enfants vivent dans des zones à haut risque d'inondation à cause du changement climatique", alerte Paloma Escudero, directrice de communication de l'Unicef. Selon l'agence onusienne, les enfants et les jeunes sont déjà les premières victimes du réchauffement : environ 160 millions d'enfants vivent dans des régions avec une sécheresse élevée, 300 millions vivent dans des zones où l'air est considéré toxique à cause d'une concentration excessive en particules suspendues, et le nombre d'enfants déplacés à cause des phénomènes climatiques dans les Caraïbes s'est multiplié par six les cinq dernières années, passant de 175.000 en 2014 à 761.000 en 2018. "Les enfants sont les plus vulnérables aux impacts du changement climatique, mais peu de pays les ont pris en compte dans leurs plans pour lutter contre le réchauffement", regrette Mme Escudero...

 

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale