Chtouka Aït Baha : Une Rokia charia qui vire au viol

Chtouka Aït Baha : Une Rokia charia qui vire au viol
Source : aujourdhui.ma
10/12/2019 13:00

Un charlatan doublé d’agresseur sexuel a été arrêté, dimanche matin, dans la commune rurale Aït Âmira, relevant de la province de Chtouka Aït Baha, pour avoir violé l’une de ses «patientes».

En effet, celui-ci prétendait être un fkih qui pratiquait la Rokia charia, à savoir une sorte d’exorcisme lui permettant de soigner les victimes de maux occultes. Cette femme , la trentaine, qui souffre d’une maladie psychique, a été conduite par sa mère chez ce charlatan afin de se faire soigner par la Rokia. En lui donnant un liquide à boire, la jeune fille a perdu connaissance. Et le faux fkih en a profité pour la violer sauvagement. Une plainte a été portée par la jeune fille et sa mère auprès des éléments de la gendarmerie royale de la région qui ont arrêté le charlatan...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale