Evolution du Covid-19 au Maroc

25537
confirmés
382
décès
18435
guérisons
Fausse monnaie : Près de 10.000 faux billets détectés d'une valeur de 1,5 MDH en 2019 Narsa: Le permis est obligatoire pour conduire les triporteurs Deux Marocaines sur la liste Women Behind Middle Eastern Brands Nouvelle approche pour accéder aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire Covid-19 : l'UE commande 30.000 traitements remdesivir auprès de Gilead Le CES 2021 se déroulera à 100% en ligne HCP : 71% des entreprises marocaines craignent un reconfinement Laurent Gbagbo fait sa demande de passeport pour rentrer en Côte d’Ivoire Le Conseil de la Concurrence soumet au roi sa décision de sanctionner les pétroliers Aïd AL-Adha : Sept souks fermés pour non respect des mesures sanitaires

Le déficit budgétaire revient à 39,57 milliards DH

Le déficit budgétaire revient à 39,57 milliards DH
Source : aujourdhui.ma
12/12/2019 08:20

Il s’est atténué de 3,7% à fin novembre Le déficit budgétaire s’atténue de 3,7 % au mois de novembre. Le besoin est évalué à 39,57 milliards de dirhams contre 41,17 milliards de dirhams au même mois de l’année passée, soit une résorption de 1,53 milliard de dirhams en une année.

C’est ce que l’on peut relever de la dernière publication du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration. Le document qui relève en effet les statistiques relatives à la situation des charges et ressources du Trésor, présente les résultats de l’exécution des prévisions de la loi de Finances tout en les comparant à la même période de l’année précédente. «Alors que la situation produite par la Trésorerie générale du Royaume (TGR) a un caractère fondamentalement comptable, la SCRT appréhende les transactions économiques réalisées au cours d’une période budgétaire en décrivant, en termes de flux, les recettes ordinaires, les dépenses ordinaires, les dépenses d’investissement, le déficit budgétaire, le besoin de financement et les financements mobilisés pour la couverture de ce besoin», souligne dans ce sens le département de l’économie et des finances.

Se référant aux statistiques provisoires disponibles, les recettes ordinaires se sont établies durant le mois de novembre à 215,35 milliards de dirhams, en hausse de 6,9% par rapport à ce qui a été réalisé une année auparavant. Les recettes générées au onzième mois de l’année couvrent 87,2% des prévisions fixées dans le cadre de la loi de Finances 2019. Les recettes fiscales se sont améliorées dans ce sens de 2,6% pour se situer autour de 187 milliards de dirhams. Les recettes non fiscales se sont consolidées pour leur part de 55,5% passant en une année de 16,24 milliards de dirhams à 25,26 milliards de dirhams en novembre 2019...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale