La santé cherche des financements

La santé cherche des financements
Source : leconomiste.com
13/12/2019 08:20

Avec un budget qui n’atteint pas la moyenne mondiale (5,8% contre 10% du PIB), la santé publique au Maroc doit trouver de nouveaux mécanismes de financement.

«Le financement de la santé sera challengé», a d’emblée prévenu Noureddine Afouaiz, PDG de GSK Maroc, lors de la conférence-débat organisée par la Chambre de commerce britannique pour le Maroc, le mardi 10 décembre, sur les progrès et défis du financement de la santé.

Selon Afouaiz: «les dépenses sanitaires vont augmenter. C’est une tendance mondiale, notamment dans les pays émergents et la question de l’accès à l’innovation reste posée, mais des opportunités sont à saisir». Parmi elles, les partenariats publics privés (PPP). Une piste qu’Abdelouahab Belmadani, directeur de la Planification et des ressources financières au ministère de la Santé, a émise. S’y ajoute le Fonds d’appui à la cohésion sociale.

Institué en 2013, ce fonds est financé à travers des contributions et taxes innovantes: la contribution sociale de solidarité, la taxe intérieure de consommation sur les cigarettes, celle sur les contrats d’assurance, les restitutions des subventions allouées au sucre ou encore les taxes aériennes. La refonte du système de financement de la santé passe également par la révision et la maîtrise du panier de soins, entre assurés du secteur public, privé et «Ramedistes»...

Recherche
Newsletter
Conformément à la loi 09-08, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition au traitement de vos données personnelles.
Ce traitement a été autorisé par la CNDP sous le n° D-W-343/2017

*: champ obligatoire

Météo Plus

En bref Voir plus

Les articles les plus lus

Buzz

En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation, vous proposer des offres adaptées et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter notre Notice légale